Connectez-vous

Jeudi 16 avril : Allocution du Président du 16è gouvernement Thierry Santa

Jeudi 16 Avril 2020

Mes chers concitoyens,
« Gouverner, c’est prévoir. » Mais, vous le savez, il ne s’agit pas ici de prédire l’avenir. Il s’agit de se préparer, au mieux, à un avenir incertain.
Face à l’incertitude du Covid-19, tous les gouvernements ont tenté de prendre les bonnes décisions, au bon moment. La plupart se sont fait déborder par l’épidémie. Peu ont su évaluer la menace et anticiper le danger.
Aujourd’hui, le monde est confronté à une nouvelle maladie, un nouveau virus. Je crois qu’il nous faut faire preuve d’humilité et reconnaître que nos connaissances sur le Covid-19 sont encore parcellaires.
Je ne dis pas qu’il nous faut rester paralysé par excès de prudence. Je dis simplement qu’il nous faut avoir une réponse proportionnée face à une maladie encore mal connue.




Chaque jour qui passe nous laisse aussi penser que le virus ne circule pas au sein de la population calédonienne.
Pour autant, je ne peux pas vous dire que cela restera vrai demain.
Personne ne peut dire avec certitude que la Nouvelle-Calédonie est définitivement épargnée par la pandémie de Covid-19.
La question qui se pose n’est pas de savoir, s’il faut maintenir le confinement strict, ou reprendre notre vie comme si de rien n’était. Ce serait trop simple. En Nouvelle- Calédonie, nous savons bien que l’opposition binaire est toujours périlleuse.
Le défi qui nous fait face, est de nous adapter à la situation épidémique actuelle de la Nouvelle-Calédonie.
Ces derniers jours, en concertation avec l’Etat, les institutions calédoniennes et les acteurs concernés, le gouvernement a donc défini le nouveau cadre qui sera applicable à partir de lundi, 20 avril, pendant 2 semaines, c’est-à-dire jusqu’au dimanche 3 mai, minuit.
Je laisse le soin au Haut-commissaire d’aborder les conditions dans lesquelles vous retrouverez votre liberté d’aller et venir.
Mais je peux déjà vous annoncer que vous pourrez à nouveau vous rendre à la plage, à la chasse, à la pêche, à l’école, au travail, et que les commerces et services pourront reprendre.
Toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour une pleine reprise de l’activité économique, dans le strict respect des gestes barrière et de la distanciation sociale, qui devront s’appliquer en toutes circonstances.
2
 J’en appelle à la responsabilité de tous. La Nouvelle-Calédonie doit conserver ce temps d’avance. Le fruit de nos efforts, de vos efforts, doit impérativement être préservé.
Dans ce cadre ainsi posé, il nous faut aussi être pragmatique et anticiper au mieux.
Je sais que l’organisation qui se mettra en place dans les établissements scolaire est source d’interrogations. La membre du gouvernement, Isabelle Champmoreau, prendra le temps de la détailler dans un instant.
Nous avons aussi pensé à ceux dont l’activité implique un contact physique direct, comme les coiffeurs, les masseurs ou encore certains professionnels de santé : pour eux, le port du masque sera obligatoire.
Les rassemblements seront limités à moins de 50 personnes et ne seront autorisés qu’à la seule condition de conserver, pendant 4 semaines, la liste nominative des participants et le contact téléphonique de chacun.
Je sais que vous comprendrez : il est indispensable de tout mettre en œuvre pour être réactif si un nouveau cas se déclarait. Nous devons rester vigilants, et éviter des clusters potentiels anonymes que nous ne pourrions maîtriser.
Vous le devinez, ces règles générales pourront difficilement être respectées dans les établissements de loisirs, y compris les bars, les nakamals, les discothèques, ou encore les bingos, qui resteront donc fermés.
Il en sera de même pour les activités physiques et sportives en milieu associatif, ou utilisant des installations publiques ou privées, qui resteront elles aussi interdites.
Le contrôle des frontières maritimes et aériennes reste une exigence incontournable dans le contexte de pandémie. C’est pourquoi, hors rapatriement de nos compatriotes, les vols internationaux de passagers resteront suspendus, il en est de même pour le transport maritime international de passagers.
Je ne cesserai de le rappeler : la solidarité est une des valeurs fondamentales de la société calédonienne. La Nouvelle-Calédonie doit demeurer une terre d’accueil pour les siens.
Les personnes vulnérables doivent continuer à faire l’objet d’une attention particulière car elles pourraient développer des formes graves de la maladie et avoir besoin de soins en réanimation si elles étaient atteintes du Covid-19. Les autorités sanitaires leur recommandent fortement de continuer à respecter un confinement strict autant que cela leur sera possible.
Vous le voyez, il n’est pas question de choisir entre la santé et l’économie. Cette opposition n’a pas de sens.
Là encore, je vous invite à regarder ce qui se passe ailleurs dans le monde : la pandémie de Covid-19 met les économies à genoux. Nous le voyons tous, une
3
 situation sanitaire sous contrôle est une condition nécessaire au développement économique, même si ce n’est pas suffisant.
A ce titre, je remercie vivement l’Etat qui a octroyé sa garantie de plus de 28 milliards de francs qui permettront à la Nouvelle-Calédonie de financer les mesures de chômage partiel, de report des cotisations sociales et des échéances fiscales. C’est un soutien particulièrement bienvenu pour traverser cette crise sanitaire inédite, à laquelle la Métropole est aussi confrontée.
Je peux vous assurer que nous préparons, d’ores et déjà, le cadre qui s’appliquera à l’issue de ces deux semaines, à partir du 4 mai. Là encore, les mesures seront adaptées à l’exigence de la situation épidémique.
Nous aspirons tous à retrouver une vie normale, ici en Nouvelle-Calédonie.
C’est dans cette direction que nous cheminons, sereinement, collectivement.
Personne ne souhaite être obligé de revenir au confinement strict.
Je fais confiance à chaque Calédonienne, à chaque Calédonien, pour que cette
période de confinement adapté soit un premier pas sur ce chemin. Prenez soin de vous, de vos proches et de nous tous.
Je vous remercie.

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | La vie des associations