Connectez-vous

Je vais aller voir si sur "l'Île, la plus proche du Paradis", je peux ressentir les mêmes choses.

Vendredi 24 Janvier 2014

Hier dans l'après-midi, de retour du Nord, poids lourds, remorques et autres engins de chantier, transports en commun, véhicules de tourisme, engins d'agriculteurs, entreprises de travaux publics, chantiers etc... rythmaient les kilomètres de bitume qui serpentent le long de la côte Ouest calédonienne. Le matin tôt en y allant, les mêmes contraintes avaient ralenti le dense trafic routier. Je me disais, la Calédonie a bien changé et qu'est-ce qu'elle bouge! elle vit mais alors " que demande le peuple!" Bon, y manque encore le buste du "poilu" de Voh mais bientôt il trônera fièrement comme Artaban sur son socle me disait-on par là-haut.
Je vais aller voir si sur "l'Île, la plus proche du Paradis", je peux ressentir les mêmes choses.



Je vais aller voir si sur "l'Île, la plus proche du Paradis", je peux ressentir les mêmes choses.

Page facebook de Simon Loueckhote



Archives du web