Connectez-vous

Inauguration des nouveaux bâtiments (QEC) de l’ADCK-centre culturel Tjibaou

Vendredi 22 Mai 2015

Mardi 26 mai 2015 à 9h
L’inauguration des nouveaux espaces d’hébergement des enfants du centre culturel Tjibaou aura lieu en présence des membres du conseil d’administration de l’ADCK.
En 2013, 45 groupes scolaires, représentant plus d’un millier d’enfants et une centaine d’accompagnateurs ont été accueillis aux hébergements du centre culturel Tjibaou, dans des espaces dédiés.
Chaque année c’est 15.000 enfants qui viennent s’imprégner des cultures du pays. Cette action en faveur de la jeunesse ̶ qui constitue une des priorités de l’ADCK- centre culturel Tjiabou ̶ implique d’améliorer le confort des classes en résidence, d’augmenter la sécurité des hébergements et des lieux annexes en engageant notamment une réflexion sur les flux autours de ces espaces, d’accroître les capacités d’accueil, de créer aussi des lieux de détente pour des enfants qui résident souvent près d’une semaine sur le site.
Parallèlement, l’amélioration des conditions d’accueil des artistes en résidence répond à la mission de l’ADCK-CCT d’encourager et de développer la création artistique.
420 millions et deux ans de travaux
L’idée d’une réhabilitation et d’une extension des espaces dédiés aux enfants a été évoquée en 2005 pour la première fois dans les contrats d’objectifs et de moyen du CCT. L’ADCK-CCT a formellement engagé la réflexion sur ces travaux en 2010. Le marché a été signé en 2013 par le directeur. Le conseil d’administration a voté une autorisation de programme de 420 millions, c’est le coût global de ces travaux, l’enveloppe sera respectée.
L’ADCK-CCT est financée à 85 % par des subventions de la Nouvelle-Calédonie, ces travaux ont toutefois été financés en grande partie par l’établissement. Des financements complémentaires ont permis d’avoir recours à une assistance à maîtrise d’ouvrage en qualité environnementale calédonienne.
DES CONSTRUCTIONS BIOCLIMATIQUES
Situés sur la colline après l’espace de concert Kâmi-Yo, les bâtiments, rénovés comme neufs, ont obtenu le label Qualité Environnementale Calédonienne (QEC).
L’obtention de ce label résulte d’une démarche de l’ADCK qui a souhaité, dans la continuité de l’œuvre de l’architecte Renzo Piano, intégrer au maximum le projet à son environnement tout en respectant le site originel.
Dès sa conception en 1991, le centre culturel Tjibaou répondait à une démarche bioclimatique, environnementale et durable. C'est pourquoi l'initiative de l'ADCK-CCT s'inscrit dans le cadre de l'appel à projets QEC lancé par le Comité Territorial pour la Maîtrise de l'Energie. En dehors de la responsabilité sociétale qu’un projet inscrit dans une démarche de développement durable peut avoir, un des buts et avantages non négligeables de la QEC est la réduction des coûts d’exploitation.
Cela permet d'obtenir un confort thermique optimal toute l'année sans recourir au climatiseur, en utilisant à bon escient les vents dominants et l'orientation des bâtiments.
Cette démarche implique de nombreuses contraintes, liées à l’objectif d’une construction bioclimatique avec des dimensions sanitaire, hydrologique, végétale...
Quelques exemples :
- Réduction des besoins à la source
- Récupération d’eau de pluie / Eau du réseau
- Non utilisation de la climatisation si possible
- Utilisation au maximum de la lumière naturelle - Utilisation du bois
- Sobriété énergétique
- Systèmes hydro-économes
- Eau chaude sanitaire performante
- Entretien limité
- Chantier vert...
DES BATIMENTS ÉLÉGANTS ET CONFORTABLES
Hébergement enfants
Les 4 bâtiments destinés à l’accueil des enfants sont composés de : - 1 réfectoire (70 pers.),
- 2 hébergements (dortoirs, sanitaires)
- 1 salle multimédia, bibliothèque, projection...
- 2 ateliers, construits en contrebas des bâtiments destinés aux enfants, sont destinés aux artistes en résidence.
Ces constructions, aérées, claires et modernes, sont confortables et d’un esthétisme exceptionnel. L’architecte a conservé au maximum l’esprit et l’élégance impulsés par Renzo Piano.
Une première classe (3e du collège Georges-Baudoux) sera accueillie en résidence du 3 au 5 juin.




FLG/ADCK-CCT



Culture | Les videos | Les archives