Connectez-vous

Hainan Airlines relierait la Chine à la Polynésie française

Mercredi 6 Avril 2016

La compagnie aérienne Hainan Airlines devrait lancer des liaisons vers la Polynésie Française au départ de Pékin, Shanghai et à plus long terme Hong Kong, dans le cadre d’un partenariat passé avec le groupe HNA pour développer le tourisme dans le territoire.



Le communiqué du 2 juin 2015 publié par la présidence de Polynésie française ne mentionne aucune date pour l’inauguration de ces liaisons, qui relieront à terme trois des plus importants aéroports chinois à Papeete-Faa’a. Les deux pays avaient signé l’année dernière un accord permettant la mise en place de 14 vols par semaine, et d’ici la fin de l’année huit vols charter vers Tahiti sont programmés par Caissa (filiale du groupe HNA). Un responsable de l’aviation civile chinoise cité par Polynésie 1ere explique que dans un premier temps, un accord de partage de codes entre Air Tahiti Nui, qui dessert Tokyo, et une compagnie chinoise reliant Pékin à la capitale japonaise permettrait déjà de développer le tourisme chinois vers les îles du Pacifique – dont l’objectif affiché est d’accueillir 300 000 touristes sur la période 2018-2020.

L’accord de coopération stratégique va aussi permettre au groupe HNA de « déployer des moyens conséquents dans le cadre du développement touristique » de la Polynésie française. Il « dispose de la capacité financière pour investir dans des hôtels existants et réaliser un ou des projets de structures hôtelières et touristiques en Polynésie française, notamment sur le domaine d’Atimaono » précise le communiqué. Une société de droit local sera crée dans ce cadre, dont l’objet social comprendra notamment « recherche et actions liées à la construction ou au développement des projets touristiques, constructions et gestions des hébergements touristiques, constructions et gestions de lieux de divertissement, de centres commerciaux, activités de croisière ou encore agence de voyages ».

Hainan Airlines, classée 5 étoiles par Skytrax, dessert en Europe les villes de Berlin, Bruxelles, Rome, Moscou et St. Petersburg, plus Paris-CDG depuis septembre 2014 et où elle proposera cet été une troisième rotation hebdomadaire depuis Hangzhou via Xi’an. La plus grande compagnie privée chinoise propose aussi des vols vers la France en partage de codes, via Bruxelles avec Brussels Airlines, via Berlin avec Air Berlin, ou via Moscou avec Aeroflot ; elle dessert également St Petersburg.

Parmi les prochaines nouvelles liaisons de Hainan Airlines, on retiendra justement Tokyo-Haneda le 3 juillet prochain au départ de Pékin, des vols entre Shanghai et Boston ou Seattle, et en septembre un Pékin – Tel Aviv. Elle est sur le point de commander 30 Boeing 787-9 Dreamliner, qui viendraient s’ajouter vers 2021 aux douze 787-8 déjà achetés – dont huit sont en service, configurés pour accueillir 36 passagers en classe Affaires et 177 en classe Economie.




Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte