Connectez-vous

Fouilles archéologiques à Nouville : sur les traces de l’ancien bagne

Vendredi 5 Avril 2013

Pendant une durée de deux mois, l’Institut d’Archéologie de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique a été missionné pour des « fouilles de sauvetage » au niveau du premier édifice construit sur le site du bagne, l’ancienne boulangerie de l’île Nou (Nouville).



Photo Jacquotte Samperez pour LNC
Photo Jacquotte Samperez pour LNC
Depuis le début des fouilles, les archéologues ont retrouvé des morceaux d’objets appartenant aux passé, souvenirs de cet ancien « pénitencier-dépôt » où 3000 forçats ont tenté de survivre. Les objets découverts, comme un bout d’assiette, un morceau de pot d’ocre et l’embout d’une pipe, représentent un potentiel d’information du passé. Parmi ces objets se trouvaient aussi un pied de verre, « exactement le même qu’à l’île des Pins, découvert en 2006 ainsi qu’à Teremba » précise Louis Lagarde, responsable de la fouille. Il y a quelques jours encore, l’équipe d’archéologues a fait la découverte d’un escalier en pierre de taille.

A la fin de la fouille toutes les découvertes faites sur le site seront analysées et des synthèses seront rédigées dans un rapport paru en milieu d’année. Certains des objets découverts seront intégrés au musée, qui tiendra place sur le site même de l’ancien bagne.

Voir l’article sur Les Nouvelles Calédoniennes du 04/04/13, « Les secrets enfouis du bagne  ».




Culture | Les videos | Les archives