Connectez-vous

Echouement du porte-conteneurs Kea Trader sur le récif Durand (J-245)

Mardi 13 Mars 2018

Le cyclone Hola a suivi une trajectoire plaçant le récif Durand sur sa route. Dès jeudi 8 mars, les conditions sur le récif ont commencé à se dégrader fortement, conduisant au rapatriement des moyens et des personnels déployés sur place. L’épave du Kea Trader avait été préparée pour limiter au maximum l’impact des conditions météorologiques.



Photo : Gardian des FANC, le 12/03/2018
Photo : Gardian des FANC, le 12/03/2018

Un premier survol a été réalisé le 11 mars par l’armateur. Il a permis de constater que l’épave avait subi d’importants mouvements. Les deux parties de coque sont entrées en collision provoquant des dégâts importants, notamment sur la cale n°3, qui s’est désagrégée sous l’effet de ces conditions extrêmes. Cette cale était entièrement dépolluée, seuls 4 conteneurs y étaient entreposés. La cale n°2 a été éventrée, elle comporte une brèche, ce qui laisse présager que des conteneurs et des relâchements de polluants résiduels aient eu lieu. Au total 29 conteneurs qui s’y trouvaient ont été mis en contact avec la mer et ont pu pour certains être emportés ou se sont probablement disloqués pour d’autres.
En conséquence, dès dimanche, un Avis Urgent aux Navigateurs (AVURNAV) a été diffusé afin d’appeler les navires en mer à la plus grande vigilance. Cette consigne est toujours en cours.
Dès que les conditions météo l’ont permis, un vol d’hélicoptère d’évaluation a été ordonné pour pouvoir organiser la réponse. Un vol Gardian des Forces Armées de la Nouvelle Calédonie a été réalisé le 12 mars pour localiser des débris flottants et guider 3 bateaux affrétés pour les récupérer. Après soigneuse investigation de la zone, un seul conteneur et de nombreux débits flottants de petites et moyennes tailles ont été localisés. Il a été constaté qu’ils dérivent vers l’Est. Les heures qui viennent seront consacrées à leur récupération en mer.
Il est rappelé que toute personne qui aperçoit des traces de pollution sur le littoral doit alerter le 17 ou le 18.

 

  

Source Haut-Commissariat



Environnement | Les videos | Les archives