Connectez-vous

ERAMET résiste malgré les mauvais chiffres du Nickel

Vendredi 31 Juillet 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE
Résultats du groupe ERAMET au 1er semestre 2015
Dans un contexte de dégradation forte et simultanée des cours du nickel et du manganèse, ERAMET est un groupe solide avec une liquidité financière de près de 2 milliards d’euros et un ratio endettement net sur fonds propres modéré de 30%.
Le résultat opérationnel courant est de -70 M€ et le résultat net part du Groupe s’établit à -83 M€ au 1er semestre 2015.
ERAMET poursuit avec détermination le plan 2014-2017 de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité avec l’objectif annoncé de 360 M€ en impact annuel en fin de plan sur le résultat opérationnel courant, par rapport à 2013.




La politique de sélectivité des investissements est renforcée.
Le Groupe a franchi un nouveau cap dans la constitution de la 1ère filière titane aéronautique en Europe.
La montée en régime du Complexe Métallurgique de Moanda au Gabon et celle de TiZir au Sénégal se poursuivent.
ERAMET demeure très bien positionné sur des marchés fondamentalement porteurs.


Le Conseil d’Administration d’ERAMET, réuni le 29 juillet 2015 sous la présidence de Patrick BUFFET, a examiné les comptes du 1er semestre 2015.
(Millions d’euros)

Chiffres clés du groupe ERAMET
Malgré un contexte de marchés difficile, le chiffre d’affaires du groupe ERAMET est de
1 626 M€ au 1er semestre 2015 par rapport à 1 534 M€ au 1er semestre 2014.
Le résultat opérationnel courant du groupe ERAMET est de -70 M€, affecté très significativement par des éléments exceptionnels ou non récurrents et un ajustement des provisions sur stocks de nickel. Le résultat net part du Groupe s’établit à -83 M€ au 1er semestre 2015.
L’endettement financier net est de 805 M€, avec un ratio endettement net sur capitaux propres de 30%.
Le Groupe poursuit sur la période 2014-2017 un vaste plan d’amélioration de la productivité et de réduction des coûts, avec l’objectif de 360 M€ d’impact annuel en fin de plan sur le résultat opérationnel courant par rapport à 2013. Toutes les équipes d’ERAMET sont fortement mobilisées dans ce sens.
La réduction des investissements industriels s’appuie sur une politique de sélectivité stricte et rigoureuse. Le montant des investissements de l’année 2015 s’établira significativement sous le seuil des 400 M€.

ERAMET Nickel : des résultats impactés par un contexte de marché très dégradé
Le cours moyen du nickel au LME s’est établi au 1er semestre 2015 à 6,2 USD/lb, à comparer à 7,8 USD/lb au 2ème semestre 2014 et 7,5 USD/lb au 1er semestre 2014.
Le résultat opérationnel courant d’ERAMET Nickel est de -98 M€ au 1er semestre 2015 vs. -27 M€ au 1er semestre 2014.
L’accumulation continue des stocks de nickel dans les entrepôts du LME en 2014 a pesé sur les cours du nickel. Il était attendu par le consensus que la loi mise en place par le gouvernement indonésien début 2014, interdisant l’exportation des minerais de nickel non transformés (le « ban » indonésien), allait avoir des effets positifs sur les cours du nickel à court terme. Cependant, en raison de l’accumulation antérieure au ban de stocks considérables de minerai en Chine et à d’importants transferts de stocks de métal chinois, non comptabilisés, vers les entrepôts du LME, les cours du nickel ont subi une évolution très négative au cours du 1er semestre 2015. Les stocks de nickel métal au LME ont atteint début juin des records historiques représentant, avec les stocks producteurs, environ 24 semaines de consommation. On constate depuis quelques semaines une tendance à la baisse des stocks au LME.
Les différents experts s’accordent sur une hausse à venir du prix du nickel au LME.

ERAMET Alliages : les réductions de coûts et les gains de productivité très significatifs ont permis de confirmer la progression du résultat opérationnel courant dans un contexte de marchés contrasté
Le chiffre d’affaires d’ERAMET Alliages a progressé de 8% au 1er semestre 2015 par rapport au 1er semestre 2014. Le secteur de l’aéronautique représente près de 60% du chiffre d’affaires d’ERAMET Alliages.
Le résultat opérationnel courant d’ERAMET Alliages s’établit à 15 M€ au 1er semestre 2015 à comparer à un résultat à l’équilibre au 1er semestre 2014.
Les très fortes positions d’ERAMET Alliages dans le secteur de l’aéronautique ont été une nouvelle fois confirmées au 1er semestre 2015 grâce au renforcement de la 1ère filière européenne de titane aéronautique avec la création d’EcoTitanium1 dont la 1ère pierre a été posée le 27 avril 2015, et de MKAD2, joint-venture avec Mecachrome annoncée fin juin 2015.

ERAMET Manganèse : des résultats qui restent solides malgré la baisse des prix du minerai de manganèse, grâce à la qualité exceptionnelle du gisement de Moanda
En raison notamment de la baisse de la production mondiale d’acier au carbone (-2% au 1er semestre 2015 par rapport au 1er semestre 2014), les prix spot CRU CIF Chine du minerai de manganèse à haute teneur ont diminué de plus de 30% depuis le début de l’année 2015 à environ 3 USD/dmtu.
En dépit de ce contexte, le chiffre d’affaires d’ERAMET Manganèse a légèrement progressé au 1er semestre 2015 à 718 M€ par rapport à 683 M€ au 1er semestre 2014.
La production de minerai d’ERAMET Manganèse au Gabon a atteint près de 1,9 million de tonnes au 1er semestre 2015, en constante progression depuis le 1er semestre 2014, atteignant un record pour un 1er semestre. Les qualités intrinsèques du gisement de Moanda au Gabon positionnent très favorablement le Groupe sur la courbe de coûts des producteurs de minerai de manganèse.
Les prix des alliages de manganèse sont restés globalement stables et la production a augmenté de plus de 4% par rapport au 1er semestre 2014.
Le résultat opérationnel courant d’ERAMET Manganèse est de 32 M€ au 1er semestre 2015 vs. 61 M€ au 1er semestre 2014.
Le 1er semestre 2015 a été marqué par l’inauguration au Gabon du Complexe Métallurgique de Moanda. Avec ces nouvelles unités, ERAMET réaffirme clairement sa position de leadership mondial dans le domaine des alliages de manganèse.
1 Entité produisant des lingots de qualité aéronautique à partir de titane recyclé. 2 Entité ayant pour vocation l’usinage de pièces de titane aéronautique.

Enfin, dans le secteur des sables minéralisés, la montée en puissance de Grande Côte au Sénégal se poursuivra au second semestre 2015. TiZir, joint-venture à 50/50 avec la société australienne Mineral Deposits Limited, a pour objectif de se positionner comme un nouveau leader sur les marchés de l’ilménite pour les pigments de dioxyde de titane et du zircon pour la céramique.

Perspectives du groupe ERAMET
Face à des conditions de marché très difficiles qui affectent toutes les compagnies minières et métallurgiques depuis plusieurs semestres, les cours du nickel et du manganèse, simultanément très dégradés, ont pesé significativement sur les résultats du Groupe au 1er semestre.
Compte tenu de ces éléments, ERAMET poursuit avec détermination ses plans de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité dans l’ensemble du Groupe et renforce sa politique de sélectivité des investissements.
La montée en régime des investissements récents (Complexe Métallurgique de Moanda, TiZir, ...) et à venir (EcoTitanium, MKAD, ...) contribuera à renforcer les positions de leadership du Groupe.
ERAMET demeure très bien positionné sur des marchés fondamentalement porteurs sur le long terme.



 

Source ERAMET



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte