Connectez-vous

EPLP : Croisière du Ponant aux Chesterfield-Bellona: y ' a un loup !!!!

Mardi 5 Février 2019

COMMUNIQUE DE PRESSE EPLP 5 février 2019

Objet : réaction d’EPLP à l’article paru dans le Magazine Paris Match, « Nicolas Dubreuil (de la compagnie du Ponant) : Le défricheur de terres inconnues », 24/01/2019.
Cet article qui concerne NOTRE patrimoine naturel fait froid dans le dos.

Discours absurde et arguments inadmissibles, c’est le scandale du Ponant !

Honte à la compagnie du Ponant qui base son activité économique sur l’exploitation sans vergogne des « derniers endroits vierges de la planète » !

Honte à la compagnie du Ponant qui s’enrichit par la destruction du capital naturel planétaire !

Honte au gouvernement néocalédonien qui met l’environnement au service du développement au lieu de faire l’inverse !



EPLP : Croisière du Ponant aux Chesterfield-Bellona: y ' a un loup !!!!
« Le directeur des expéditions du croisiériste Ponant parcourt le globe à la recherche des plus beaux sites encore inviolés. » 
Pourquoi ? Pour les violer ! 
Et cela est pour lui une fierté...

Monsieur Dubreuil insiste sur les critères de sélection des lieux et précise qu’il recherche « des endroits non impactés par l’homme, comme les Chesterfield, au large de la Nouvelle-Calédonie. Ce sont des îles bondées d’oiseaux. Dans la mer, ça grouille de poissons et de requins. »

Plus loin dans son interview, il annonce que l’une des priorités de la compagnie de luxe est de « laisser une empreinte zéro ». 
Est-ce une très mauvaise blague ou l’un des plus gros mensonges écologiques qu’il soit ? 
Il n’est pas nécessaire d’être un expert pour savoir que la présence humaine et les activités touristiques pratiquées dans une zone encore vierge seraient un désastre environnemental; que laisser une empreinte zéro est tout simplement impossible. Imaginez 200 touristes qui s’immergent avec la tenue « palmes-masque-tuba » au complet, pour aller se poser tranquillement sur les derniers récifs « pristine » de la planète. Ou qui « par petits groupes » de 10-12 approchent et finalement débarquent sur de minuscules « motus » couverts d’oiseaux. 
Et tout ça avec un impact zéro » ???? Quelle hypocrisie !

Et M. Dubreuil de tenter de légitimer son discours en mettant en avant sa propre « étude d’impact ». Peut-on la voir ? Mais surtout nous aimerions savoir quelles sont les compétences de Monsieur Dubreuil en écologie marine, en avifaune…?
Il affirme avoir « compté le nombre de nids, plongé pour observer les récifs, regardé la faune marine, déterminé les espèces de crabes, de bigorneaux, etc. ». 
Monsieur Dubreuil est une encyclopédie du savoir à lui tout seul ! En tout cas c’est ce qu’il pense…
Que d’égo ! Rappelons qu’EPLP attend une étude d’impact INDEPENDANTE de tous les pouvoirs, politique et économique, seule garantie à même d’emporter la confiance des Calédoniens.

Monsieur Dubreuil affirme que le bateau de croisière restera aux Chesterfield pendant une journée (au lieu des deux initialement prévues) « pour la première fois en avril ». 
Il déclare donc sans ambage que la venue du Lapérouse aux Chesterfield-Bellona est confirmée. 
Le gouvernement néocalédonien a pourtant annoncé par voie de presse qu’il n’avait pas encore pris sa décision. 
Alors nous nous interrogeons : le gouvernement néocalédonien lui aurait-il donné des assurances en catimini ? Cela ne nous surprendrait malheureusement guère…

Monsieur Dubreuil souligne l’importance du fait que les passagers repartent avec « un goût de trop peu… » Pourquoi ? Pour mieux les inciter à revenir et remplir davantage ses poches ? Quel cynisme !

Nous avons bouleversé les écosystèmes de la plupart des îlots à proximité de la Grande Terre au profit des activités de plaisance et touristique. Allons-nous accepter de sacrifier au Ponant les dernières miettes encore vierges de notre irremplaçable patrimoine naturel ?

Le projet du Ponant ? Effrayant ? Absurde ? Honteux ? Inadmissible ? Pas de quoi hésiter, c’est tout cela à la fois !

EPLP a produit une courte vidéo (1 min 58) pour relancer sa pétition « Non aux tourisme de croisière dans les îles éloignées, récifs et lagons associés ». Vous êtes autorisés à la diffuser. Vous la trouverez en accès libre à :
https://www.dropbox.com/…/HelpMeSaveTheVeryLastPristineIsla…

Puisse ces sites vierges demeurer EN PAIX définitivement !

Aidez-nous à les protéger en signant la pétition à :
https://www.change.org/p/philippe-germain-gouv-nc-prot%C3%A…


Pour EPLP, la Présidente,

Martine Cornaille

Lien article : https://www.parismatch.com/…/Nicolas-Dubreuil-Le-defricheur…

Source EPLP



Environnement | Les videos | Les archives