Connectez-vous

Des athlètes de l’Institut Océanien d’Haltérophilie (IOH) médaillés aux XXe jeux du Commonwealth.

Mercredi 13 Août 2014

Excepté le calédonien Pétélo Lagikula (la NC ne faisant pas partie du Commonwealth), tous les athlètes s’entrainant à l’Institue Océanien d’ Haltérophilie ont participé aux XXe Jeux du Commonwealth à Glasgow. Cet événement a réuni plus d’un millier d’athlètes et 58 nations.
C’est un bilan positif pour nos compétiteurs Océaniens. En effet les Haltérophiles de l’IOH repartent avec une belle moisson de médailles et des performances très prometteuses. Au total, trois médailles d’or, une médaille d’argent et une de bronze. Les auteurs de ses performances sont :
Dika Toua, originaire de Papouasie Nouvelle-Guinée, inscrit à son palmarès un double record des jeux du Commonwealth. Le premier en soulevant en épaulé jeté 111 Kg et le second avec une performance finale de 193 Kg. La jeune femme sort alors victorieuse de sa catégorie (moins de 53 kg) devant deux indiennes : 2ème Santoshi Matsa (188 Kg) et 3ème Swati singh (183 Kg).
Dans la catégorie homme moins de 94 Kg, c’est le Papou Steven Kari qui remporte le titre de vainqueur avec un poids total soulevé de 349 Kg (149 kg en arraché, 200 en épaulé jeté.) Il est suivi de près par l’australien Simplice Ribouem (349 Kg) puis par l’indien Chandrakant Mali (338 Kg).
David Katoatau des Kiribati fini 1er devant le Kiwi Stanislav Chalaev (341 Kg) et l’Anglais Benjamin Watson (337 Kg), en soulevant 348 Kg (148 Kg en arraché et 200 Kg en épaulé jeté) dans sa catégorie (moins de 105 Kg).
Avec 396 Kg soulevé (174 Kg en arraché et 222 Kg épaulé jété), Itte Detenamo (NRU) repart avec une médaille d’argent dans la catégorie des plus de 105 Kg. Il est devancé de peu par le vainqueur George Kobaldaze (CAN) qui souleva 400 kg. Cependant, il réussit tout de même à devancer largement l’australien Damon Kelly (388 Kg).
Enfin la dernière performance est marquée par la jeune Fidjienne de 23 ans Apolina Vaivai qui termine sur la 3ème marche du podium avec un poids total soulevé de 209 Kg. Elle se classe derrière la Canadienne Marie- Eve Beauchemin- Nadeau (250 Kg) vainqueur de la catégorie moins de 75 kilo et la Samoane Marie Opelog (2ème : 243Kg).
Ces résultats valident et valorisent le travail effectué par ces athlètes au sein de l’IOH (situé au Mont-Dore) sous la houlette de Paul Coffa et montrent que le niveau des prochains Jeux du Pacifique dans cette discipline sera élevé.
L’Institut Océanien d’Haltérophilie (IOH)
Inauguré en 2009, l’IOH, situé dans le complexe sportif de Boulari, a été financé par la Nouvelle-Calédonie et la ville du Mont-Dore dans le cadre d’une politique de coopération régionale souhaitée par le gouvernement calédonien.
Financé en partie par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, reconnu par le CIO et l’IWF, ce pôle de haut niveau de la région est géré conjointement par le CTOS et par l’Oceania Weightlifting Fédération (OWF)



Des athlètes de l’Institut Océanien d’Haltérophilie (IOH) médaillés aux XXe jeux du Commonwealth.

CTOS



Sports | Les videos | Les archives