Connectez-vous

Cynthia Ligeard super communicante

Jeudi 7 Mars 2013

La présidente de la Province Sud a inauguré une nouvelle formule qui plaît aux journalistes et qui a bien réussi à certains de ses prédécesseurs : communiquer sur le fond des dossiers. Ainsi, de retour de Métropole, la presse était conviée à un compte rendu détaillé de ses différents rendez-vous parisiens. Cette nouvelle formule permet de prendre le pouls des préoccupations et de la stratégie de la Province sud sur les sujets qui intéressent les administrés.
Ces rendez-vous parisiens de la Présidente de la Province sud ont été riches tant sur le fond que sur la forme, en voici les principaux thèmes.



Aider les jeunes étudiants non boursiers à l'arrivée en Métropole

Cynthia Ligeard super communicante
La première étape a eu lieu à la Maison de la Nouvelle-Calédonie où Cynthia Ligeard était venue  aider à  la mise en place d'un dispositif d'aide aux 200 jeunes étudiants non boursiers qui arrivent en Métropole chaque année. En effet il existait un plan d'aide pour le boursiers mais rien pour les non boursiers. Ce sera bientôt chose faite.
Le dispositif sera présenté courant avril.



Cynthia Ligeard demande à ERAMET - SLN de changer d'époque !

La Présidente de la Province a exposé au président d'ERAMET, Patrick Buffet la façon dont la Province entend qu'ERAMET SLN  prenne le tournant du 21è siècle tout en conservant sa position d'opérateur historique ! 
En clair, même si la volonté affichée de la Province reste de favoriser le groupe français et historique du nickel calédonien, elle demande à ce que soit pris très sérieusement le tournant de la "calédonisation" de la SLN et  pour commencer  d'appliquer honêtement les accords de Nouméa, c'est à dire, la nomination d'un président  de la SLN de plein droit  et non un président délégué qui se réduise à "faire du lien "avec les politiques locaux  alors que les décisions sont prises à Paris, bref ne plus se comporter comme il y a 20 ans" ...."changer d'époque, le monde a changé ", dit -elle, "la SLN n'est plus le seul opérateur,  nous cherchons un développement harmonieux entre la nature et l'humain, comme tout le monde, mais ni plus, ni moins surtout,  que tout le monde".

Ainsi la Présidente exprime que la Nouvelle-Calédonie et donc la Province sud, pour ce qui concerne  Pernod et Prony, doit avoir plus que son mot à dire sur les méthodes et  la stratégie des projets miniers et metallurgiques qui se situent en Province Sud.


Rendez-vous avec Victorin Lurel

Après un rendez-vous technique avec le cabinet  de la Ministre de l'Ecologie sur le projet RAMSAR , la présidente de la Province sud est venue demander l'appui du ministre des Outre Mer  pour le projet d’inscription des Lacs du Grand Sud au titre de la Convention internationale de Ramsar sur les zones humides. C'est chose faite.

Vincent Lurel avait demandé lors de son dernier passage à Nouméa et lors du Comité des Signataires de le tenir régulièrement informé et de faire des points d'étapes sur les sujets importants. 
Cynthia Ligeard a saisi la balle au bon et ainsi lui a exposé les sujets qui la préoccupent et qui demandent l'aide de l'Etat , dont en premier lieu l'habitat (habiter autrement), la defiscalisation  (accompagner la croissance) et l'aider à faire comprendre au groupe  l'ERAMET-SLN dont l'Etat est actionnaire par le biais du FSI, les objectifs de la Province  Sud.

Mission accomplie, la Province Sud se donne un nouveau style, plus moderne, plus direct et plus vendeur...




Frédéric Dhie



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune