Connectez-vous

Contre les violences faites aux femmes : la province Sud s’engage !

Samedi 15 Novembre 2014

La journée internationale de l’élimination des violences faites aux femmes du 25 novembre résonnera au-delà de l’institution provinciale cette année. Ce sont plus de trente hommes qui sont au coeur de la campagne Ruban blanc et s'engagent au nom de la province Sud.



Contre les violences faites aux femmes : la province Sud s’engage !

Nicole Robineau, présidente de la commission de la Condition féminine et Martine Lagneau, première vice-présidente en charge du secteur, ont décidé de donner un souffle nouveau et d’associer à la cause une trentaine d’ambassadeurs masculins. « Au fil des ans, les chiffres sont toujours aussi alarmants, c’est cela qui est le plus désagréable dans ce dossier, exprime Martine Lagneau. Si les données sont les mêmes, c’est bien la preuve qu’il ne faut jamais relâcher le combat pour traiter ce problème de fond. C’est long et difficile de travailler sur les mentalités. Il nous faut le faire au travers de toutes nos actions qui touchent la jeunesse, la santé, le social… »

Des hommes au coeur de la campagne Ruban blanc

Ce sujet, transversal et sociétal, est bien connu de Nicole Robineau, figure de la condition féminine calédonienne depuis 25 ans que les missions provinciales aux droits des femmes existent. « Cette campagne est un nouveau point de départ, explique la présidente de la commission il nous faut un acte politique fort pour la condition féminine qui est un enjeu majeur pour la société calédonienne. Les femmes, qui représentent 53 % de la population et un énorme potentiel pour notre développement, subissent toujours des inégalités. »

Pas de discours philosophique ni d’idéologie féministe pour la province Sud, qui s’engage autour de cette journée du 25 novembre à apporter des réponses concrètes aux phénomènes de violences. Plus de trente ambassadeurs prêtent leur image et leur voix pour défendre cette cause. Des hommes qui, de part leur rôle familial, leur fonction professionnelle, leur engagement associatif, leur célébrité sportive, leur notoriété politique… s’engagent, au nom de la province Sud, à lutter contre toutes les formes de violences subies par les femmes, de la plus symbolique à la plus physique. Une exposition sera ouverte au public dans le hall de l’hôtel de la province Sud. Vous retrouverez également cette campagne par le biais d’affiches, partout en ville, et des spots télévisuels.

Soirée Ruban Blanc

Contre les violences faites aux femmes : la province Sud s’engage !
Le 25 novembre au soir, c’est dans l’auditorium de la province Sud que les ambassadeurs donnent rendez-vous à la société civile qui combat les violences faites aux femmes. Un ton très solennel pour cette mobilisation inspirée de ce qui se fait de mieux au niveau international. Quelques noms de ceux qui s’engagent au nom de la province Sud : Antoine Kombouaré, Emmanuel Tjibaou, Walles Kotra, Paul Wamo… mais également le président du sénat coutumier, le président de la province Sud, des maires et des élus de tous bords. Juge, avocat, pompier, chef d’entreprise, chef d’établissement scolaire… Ils sont plus connus de par leur fonction et s’engagent aussi.
 


FLG / Province Sud



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte