Connectez-vous

Communiqué de l'Avenir en confiance : la démocratie doit être respectée

Jeudi 16 Mai 2019

Le 12 mai 2019, les électeurs ont fait le choix de faire de l’Avenir en Confiance la première force politique Calédonienne avec près de 33 000 voix et ainsi nous donner la légitimité électorale pour rétablir la confiance en Nouvelle-Calédonie.
Fort de ces résultats, le jour même, dans un esprit de responsabilité, nous avons fait le choix de tendre la main aux autres partis politiques, qui le 4 novembre ont voté « Non » à l’indépendance, afin de garantir une majorité non indépendantiste et ainsi stabiliser les institutions.
Dans le cadre de cette volonté affichée, nous avons fait des propositions à Calédonie Ensemble.




L’Avenir en Confiance ayant reçu la légitimité électorale, il est démocratiquement juste que nous assurions la présidence de la province Sud et du gouvernement afin d’instaurer une politique de relance économique et sociale pour laquelle les électeurs nous ont accordé leur confiance.
Néanmoins, bien que Philippe Gomès ait été lourdement sanctionné, Calédonie Ensemble représente également une légitimité : pour cette raison nous leur avons proposé de prendre la présidence du Congrès de la Nouvelle-Calédonie.
Sachant qu’avant le 12 mai, les trois institutions étaient présidées par des membres de Calédonie Ensemble ou leur soutien, Gaël Yanno, sans aucun partage.
Philippe Gomès a malheureusement balayé cette offre généreuse et responsable, refusant ainsi la constitution d’une majorité non indépendantiste.
Celui qui a été sèchement battu dans les urnes, souhaite mener une politique de la terre brulée qui fait peser le risque à toute la Nouvelle-Calédonie et à ses habitants d’une crise institutionnelle et démocratique, dont les conséquences économiques et sociales seront destructrices.
Il a d’ailleurs annoncé pas plus tard que hier soir sur la chaîne « Calédonia » que « nous irions vers des désordres inévitables ».
Pour l’Avenir en Confiance, la Nouvelle-Calédonie et ses habitants n’ont pas besoin de désordre ou de radicalité, ils ont besoin de stabilité, de confiance et de responsabilité face aux enjeux.
C’est avec gravité et responsabilité que nous demandons aux autres élus de Calédonie Ensemble, notamment à la nouvelle génération, de ne pas tomber dans le piège de la folie d’un homme qui souhaite se maintenir au pouvoir au prix d’arrangements qui vont à l’encontre de tous les principes démocratiques.
L’Avenir en Confiance sera fidèle à ses engagements de campagne et mettra tout en œuvre pour garantir une stabilité des institutions pour que la Nouvelle-Calédonie retrouve le chemin de la confiance et de la prospérité.

Source Avenir en Confiance



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune