Connectez-vous

Carnet de campagne de Simon ! retour des îles...

Mardi 4 Février 2014

A 21H00, les hôtels sont fermés. Le lendemain, les vols d'AIRCAL sont tous annulés. Le canard local te donne un numéro de téléphone que tu peux appeler pour obtenir des informations. Tu l'appelles et le répondeur te donne la liste des vols annulés sans autres informations.




T'appelles le numéro pour les réservations et un autre répondeur, très sympathique au demeurant, te dis que t'es l'appelant n° X et que ton temps d'attente est estimé à Y. Il faut souvent lui ajouter 5 voire 10 minutes d'attente. Et quand t'arrives à avoir un préposé comme le sympathique répondeur qualifie l'employé de la compagnie, il te dit qu'il n'en sait pas plus et qu'il vaut mieux se renseigner sur place, c'est à dire à l'aérodrome. 

T'es à Wé, Lifou à 20 minutes de Wanaham, l'aérodrome. Tu t'y rends en vitesse et là t'en reviens pas quand t'arrives. Il est 9H00. La fille du guichet de réservation te dit très gentillement que c'est l'heure de la fermeture. Rien à l'horizon pour te rafraîchir la gorge asséchée par tant de déboire. Bref le lendemain, tu reviens pour le départ du premier vol du matin, c'est à dire 7H10 et là tu reçois comme un coup de massue derrière la tête. T'arrives à 6H00 et une longue file d'attente t'attend déjà. Tu comprends alors que t'es pas au bout de tes peines. On t'explique même que pour être sûr d'être parmi les premiers, certains ont dormi sous le faré de l'aérodrome. Ah! Enfin, une réalisation utile. Presque 48H00 après, tu prends l'avion non sans avoir usé des épaules. Y a des jours comme ça. Le problème , c'est un peu trop souvent comme ça.

Source : Page Facebook de Simon Loueckhote



Archives du web