Connectez-vous

CCI : ReVE : la 1ère application de réalité virtuelle dans le domaine de l’électricité

Vendredi 13 Avril 2018

La CCI lance un dispositif de formation inédit sur le territoire : la réalité virtuelle appliquée au domaine de l’industrie
ReVE : la 1ère application de réalité virtuelle dans le domaine de l’électricité

Enjeux de la réalité virtuelle
Le marché de la réalité virtuelle est en pleine croissance et va révolutionner les usages. Cette nouvelle technologie représente pour le monde de l’entre- prise d’importantes opportunités de développement et s’applique à de nombreux domaines et secteurs tels que l’industrie, les jeux, la formation, la médecine, l’automobile, la maintenance, l’architecture, l’armée, la culture etc.
Il est donc primordial que la Nouvelle-Calédonie, dans son contexte insu- laire éloigné et avec sa forte industrialisation, se saisisse de cette technologie innovante et des enjeux qu’elle représente, notamment pour ses entreprises.



Quel que soit le domaine d’activité, la réalité virtuelle offre des possibilités infinies en termes de formation, puisqu’elle permet aux apprenants de se retrouver immergés dans diverses situations concrètes, de voir, manipuler, tester des objets, vérifier et valider des concepts et process, être formés au geste parfait, étudier ou encore diagnostiquer, et tout cela sans aucune mise en danger. C’est particulièrement le cas dans le domaine de la santé, où il existe d’ores et déjà des applications permettant aux étudiants den- tistes ou aux futurs médecins de perfectionner leur connaissance de l’ana- tomie humaine.

La CCI-NC engagée dans une dynamique d’innovation
La formation représente un des cœurs de métier de la Chambre de com- merce et d’industrie de Nouvelle-Calédonie qui développe en permanence des offres et des solutions adaptées aux besoins des entreprises.
Engagée dans une stratégie numérique et d’innovation, la CCI-NC est con- vaincue des atouts et des opportunités que représente cette technologie novatrice pour les entreprises calédoniennes. C’est pourquoi, elle lance au- jourd’hui un dispositif de formation inédit sur le territoire : une forma- tion en réalité virtuelle appliquée au domaine de l’industrie.
Développé en partenariat avec le Cluster d'innovation pédagogique et numérique d’Arles (CIPEN), ReVE est une application de réalité virtuelle appliquée au domaine de la maintenance industrielle. Cette innovation est pour la Chambre consulaire un premier pas qui, par la suite, pourra être décliné dans divers domaines de formation pour répondre aux autres be- soins des industries.

Principes et fonctionnement de la réalité virtuelle
La réalité virtuelle est une simulation dans laquelle l’utilisateur est plongé dans un environnement virtuel et a l'impression d'être dans une scène ré- elle. L’immersion sensorielle est visuelle, parfois sonore, et même haptique (ressenti tactile et retour de force).
L’objectif est de faire vivre à l’utilisateur une expérience virtuelle au plus proche de la réalité.
L'ordinateur affiche sur un écran des images animées dont les change- ments, calculés à chaque instant par l'ordinateur (en temps réel), dépen- dent des actions de l'utilisateur.
L’utilisateur d’un appareil de réalité virtuelle est complètement immergé et peut déplacer sa tête et son regard à 360° dans un espace virtuel.

La réalité virtuelle au service de la formation
Les besoins en matière de formation représentent un enjeu et un poste im- portant pour les entreprises calédoniennes, et ce particulièrement pour les industries lorsqu’il s’agit de former le personnel qui est en interaction avec des machines et des outils.
Pour former leurs salariés, les industries n’ont souvent d’autres solutions que de les envoyer en Métropole, faire venir des formateurs, ou encore in- vestir dans le développement de plateaux techniques de formation, dont les coûts importants ne sont généralement pas amortis, compte tenu du faible nombre de personnes concernées sur le territoire.
Le centre de formation IRA Pacific (Institut de régulation et d’automation) de la CCI-NC propose depuis 2012 des formations en maintenance indus- trielle à partir de maquettes et de plateaux techniques.

Aujourd’hui, la CCI-NC va plus loin et propose un premier module de for- mation en réalité virtuelle : ReVE (Réalité Virtuelle Electrique).

ReVE est la première application de réalité virtuelle dans le domaine de l’électricité. Elle permet de former et d’habiliter des apprenants sur la haute tension, en totale immersion, grâce au casque et aux manettes de réalité virtuelle.
L’apprenant revêt un casque VR et se saisit de 2 manettes. Il est alors im- mergé dans un univers virtuel dans lequel il peut se déplacer en toute auto- nomie, tester et interagir avec tous les éléments qui l’entourent, qu’il entend et qu’il voit.

Les nombreux avantages de la réalité virtuelle appliquée à la formation
La réalité virtuelle appliquée à l’éducation permet une formation plus lu- dique, facilite l’apprentissage et accroît la motivation des apprenants.
La dématérialisation du plateau technique permet l’immersion et l’expéri- mentation dans des situations simulées d’intervention ou d’exploration dif- ficiles à vivre dans la réalité et répond à un besoin d’expériences plus per- sonnalisée. Cela permet de voir l’équipement à échelle réelle, de l’explorer sans risque et d’obtenir ensuite un bilan et une synthèse des actions réali- sées.
La formation déployée par la CCI permet aux apprenants de réaliser de nombreux travaux pratiques de maintenance et de réparations, d’être sen- sibilisés aux risques, aux protocoles de sécurité à respecter, etc.
On estime que l’investissement réalisé pour le développement d’une appli- cation virtuelle est dix fois moins élevé que celui prévu pour la conception d’un réel plateau technique.
Contenu et scénario de la formation Habilitation électrique - opérations d’ordre électrique haute tension
Ce module s’adresse à tout personnel devant manœuvrer des cellules haute tension, en référence au recueil UTE 18-510 et à la norme NFC 18-510 (agent d'exploitation ou de maintenance des installations électriques, exécutant électricien ou ouvrier qualifié, chargé de travaux, chargé de consignation, chargé d'intervention et/ou élémentaire).

Scénario proposé : le remplacement de fusible haute-tension
L’apprenant se retrouve dans un poste haute tension virtuel, dans lequel il se déplace et effectue les diverses manipulations. À la fin de la mission, un bilan est généré en format PDF.
L’apprenant peut recommencer les manipulations autant de fois que sou- haité. S’il commet une erreur qui pourrait lui être fatale en conditions ré- elles, la mission est interrompue. Un document répertoriant des faits divers s’étant réellement produits, en relation avec le type d’erreur commise, ap- parait alors devant ses yeux. Il peut ainsi prendre pleinement conscience de ses actes, sans pour autant avoir était victime d’un accident réel.

Dans un premier temps, la CCI-NC fera intervenir ses apprenants à la fois sur la maquette physique d’un transformateur et d’une cellule haute ten- sion, et à la fois sur ce nouveau dispositif de formation numérique. Cela leur permettra de comparer ces deux solutions de formation et de, très proba- blement, constater combien la solution virtuelle est pédagogiquement plus efficace.
Les 1ères sessions de cette formation seront proposées les 21 et 22 août 2018, sur le plateau technique de l’IRA Pacific.

Coût de la formation : 60 000 F / personne pour 14 heures.
Pour toute information : fpc@cci.nc / 24 31 35 A propos de l’IRA Pacific et du CIPEN
L’Institut de régulation et d’automation (IRA Pacific) est un des cinq* centres de formation de la CCI-NC, qui dispense depuis 2012, des formations et de l’accompagnement dans le domaine de la maintenance industrielle : électri- cité industrielle, automatisme, instrumentation, régulation, prévention des risques. L’institut intervient en formation professionnelle continue auprès de salariés d’entreprises ainsi qu’en formation initiale à travers le diplôme d’Agent de maintenance en électricité et instrumentation préparé à la CCI Apprentissage.

La CCI-NC est partenaire du Cluster d’innovation pédagogique et numé- rique (CIPEN), qui rassemble des compétences en maintenance indus- trielle, en infographie et en pédagogie. Le CIPEN est en effet composé de l’Institut de régulation et d’automation (IRA), de l’Ecole du film d’animation et de l’image de synthèse positionnée comme l’'école de la conquête de la performance en imagerie 3D (MOPA) et d’un pôle de formation des com- pétences.

C’est grâce aux compétences du CIPEN en maintenance industrielle et en développement 3D, et avec la coopération du formateur de la CCI-NC, que les équipes de l’école du CIPEN ont pu développer cette application ReVE.
L’outil d’évaluation des compétences MediaEval, déployé en Nouvelle-Calé- donie par la CCI-NC, était déjà l’objet d’une association entre le CIPEN et la CCI-NC.

*les cinq centres de formation de la CCI-NC sont : la Formation profession- nelle continue qui s’adresse aux salariés et entrepreneurs, la CCI apprentis- sage, l’Ecole de gestion et de commerce, l’Institut de formation des pom- piers d’aérodrome et l’IRA Pacific.
 


Source CCI



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations