Connectez-vous

BOULETTES D’HYDROCARBURES DÉCOUVERTES À LIFOU : POINT DE SITUATION AU 26 NOVEMBRE 2017

Lundi 27 Novembre 2017

Communiqué de presse
Les autorités ont été informées jeudi 23 novembre de la présence de boulettes d’hydrocarbures sur les plages de Mu et de Xodre à Lifou. La date exacte du début de l’épisode n’a pas pu être déterminée. L’origine de cette pollution de faible ampleur n’est pas encore connue, les analyses étant en cours.



Photo : source FaceBook
Photo : source FaceBook

L’engagement des moyens terrestres et maritimes nécessaires à l’organisation des chantiers d’évaluation, de reconnaissance et de nettoyage des sites concernés a été décidé conjointement par l’État, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la Province des îles Loyauté et la commune de Lifou.
Phases d’évaluation, de reconnaissance et de nettoyage
Le maire de Lifou a organisé le vendredi 24 novembre au matin à la mairie annexe de Mou une réunion en présence des autorités coutumières de la tribu de Mou et du district du Lössi, avec le soutien logistique des services de la direction de la sécurité civile et de la gestion des risques du gouvernement et de la Province des îles Loyauté. Un PC communal de suivi et de coordination des travaux a dès lors été mis en place.
Une équipe a été recrutée sur place, formée et équipée, pour venir en appui aux pompiers de Lifou selon les procédures suivantes :
➢ rappel des consignes de sécurité
➢ phase d’évaluation et de reconnaissance
➢ phase de nettoyage avec distribution préalable des équipements de protection individuelle nécessaires

 
Situation au 26 novembre 2017 au soir
Les reconnaissances ont été effectuées sur l’ensemble de la bande côtière de la commune de Lifou par les équipes formées de jeunes volontaires de la Tribu de Mou. Les zones impactées vont de la baie de Chateaubriand jusqu’à Xodre.
Le 23 novembre 2017, 3 kg de polluant ont été collectés.
Le 24 novembre 2017, 14,1 kg de polluant ont été collectés.
À partir du 25 novembre, le poste de commandement communal a organisé la sectorisation du chantier avec le soutien de la direction de la sécurité civile et de la gestion des risques.
Le 25 novembre 2017, 21,5 kg de polluant ont été collectés sur les secteurs couvrant l’ensemble de la bande côtière de Lifou.
Le 26 novembre 2017, 1,5 kg de polluant ont été collectés sur des secteurs identiques à ceux du 25 novembre 2017.
Le Pacific Titan a réalisé une opération de chalutage dans la baie de Wadra et aucune observation de polluant n’a été constatée.
La vedette de la gendarmerie maritime, La Dumbéa a procédé à des reconnaissances sur la côte Nord-Est de la commune et contrôlera les trois îlots environnants dès que les conditions météorologiques le permettront.
Investigations et évolution de la situation
Un état des lieux environnemental sera effectué par des plongeurs dans la baie de Wadra pour une évaluation de la colonne d’eau entre 0 et 5 mètres de profondeur dans les meilleurs délais.
Le PC communal restera en place, ainsi que le dispositif de reconnaissance et de collecte avec le soutien de l’armateur et de la sécurité civile jusqu’à ce que tout risque soit écarté. La gendarmerie procédera chaque jour au constat des quantités de polluant et établira une pièce de procédure.
Rappel des mesures de précaution
La population est invitée à ne pas toucher les boulettes d’hydrocarbures, qui doivent être ramassées de manière appropriée (port d’équipement de protection individuelle) et à prévenir les autorités en cas de découverte de toute pollution.
Le maire de Lifou a pris un arrêté interdisant la pêche et la baignade sur la zone concernée.

Source Haut-Commissariat



Environnement | Les videos | Les archives