Connectez-vous

Arrivée d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie

Samedi 5 Mai 2018

Le président de la République a entamé sa première visite officielle en Nouvelle-Calédonie. À quelques mois du référendum d’autodétermination, cette venue est à la fois placée sous le signe de la mémoire et tournée vers l’avenir.




Emmanuel Macron est arrivé ce jeudi après-midi à l’aéroport international de Nouméa-La Tontouta où il a été accueilli par le Haut-commissaire de la République, Thierry Lataste. Le chef de l’État vient d’achever une visite de trois jours en Australie pendant laquelle le président du gouvernement Philippe Germain, qui est rentré avec lui aujourd’hui, a eu l’honneur de l’accompagner.

Peu après avoir foulé le sol calédonien, le président de la République a déclaré « être très heureux de venir ici dans une année qui est importante pour la Nouvelle-Calédonie », estimant que son séjour sera d’abord l’occasion « de consacrer des moments importants de notre histoire commune », mais aussi « de parler de la Nouvelle-Calédonie d’aujourd’hui » à travers les différentes visites qu’il effectuera. Dans la lignée de son séjour australien, Emmanuel Macron souhaite également décliner ici, à travers les échanges qu’il aura avec les élus et les forces économiques, une « stratégie indo-pacifique » qui traduit la « volonté que la France réussisse dans cette région du globe où elle est forte, et où elle peut être fière ».

Accueil républicain et coutumier

À partir de 17 heures, les autorités civiles et militaires attendaient le président de la République place Bir-Hakeim pour une cérémonie de dépôt de gerbe et un accueil républicain. De nombreux Calédoniens et Calédoniennes sont également venus l’accueillir chaleureusement. Il s'est ensuite rendu au Sénat coutumier afin de saluer les représentants de la communauté kanak. Cette première journée en Nouvelle-Calédonie s’est achevée au Haut-commissariat où Emmanuel Macron a remis les insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur à Jean Lèques. L’ancien maire de Nouméa est le premier Calédonien à atteindre ce niveau de distinction.

Pour cette visite de deux jours et demi, le président de la République est accompagné d'Annick Girardin, ministre des Outre-mer, de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de Sébastien Lecornu, secrétaire d'État à la transition écologique et solidaire.


Programme présidentiel

Emmanuel Macron se rendra dans les trois provinces. Le président du gouvernement Philippe Germain l’accompagnera dans la majeure partie de ses déplacements. Demain, il sera reçu par les élus de la province Nord à Koné, puis il visitera le lycée agricole et général Michel-Rocard de Pouembout en présence des membres du gouvernement en charge de l’enseignement et de l’agriculture, Hélène Iékawé et Nicolas Metzdorf. Plusieurs temps forts sont prévus samedi, à Ouvéa, mais aussi au centre culturel Tjibaou où le chef de l’État doit restituer les actes de prise de possession au gouvernement collégial de la Nouvelle-Calédonie.

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations