Connectez-vous

Alerte aux méduses : la zone concernée s’étend de l’îlot Amédée à Bourail

Vendredi 13 Juillet 2018

La direction des Affaires sanitaires et sociales de la Nouvelle-Calédonie (DASS-NC) a lancé mercredi un appel à la vigilance en raison de la présence de méduses dangereuses dans le lagon sud- ouest de la Nouvelle-Calédonie.



Une photo de la méduse concernée prise à l'îlot Ténia.
Une photo de la méduse concernée prise à l'îlot Ténia.
Le dimanche 8 juillet, la DASS a en effet reçu le signalement de sept cas de personnes piquées par des méduses inhabituelles.

Malgré le port de combinaisons de plongée, ces baigneurs ont présenté les symptômes suivants : douleurs musculaires vives diffuses et profondes, sensations de brûlure ou de froid, tremblements, gonflement de la zone touchée, et parfois hypothermie, vomissements, difficulté à respirer.

Depuis, d’autres témoignages de baigneurs également piqués ont signalé ces méduses dans une zone géographique maritime allant du lagon de Bourail à celui de l’îlot Amédée.

Il s’agit de méduses pouvant entraîner une envenimation sévère à très sévère. Des captures de ces méduses sont en cours, à des fins d’identification précise. À ce stade, il semblerait qu’il s’agisse de méduses « Irukandji », de la classe des Cubozoa, appelées couramment les « cubo méduses » en raison de leur forme de boîte.

En conséquence, la DASS réitère ses recommandations :
- Ne pas se baigner dans les zones indiquées,
- Ne pas manipuler une méduse, même échouée ou morte.

En cas de piqûre :
- Sortir de l’eau le plus vite possible,
- Rincer abondamment au vinaigre dès que possible la blessure et les tentacules (s’il y en a) pour inactiver le venin,
- Après application du vinaigre, enlever les tentacules délicatement, en utilisant une pince à
épiler, et pas à main nue,
- Sécher et réchauffer rapidement la personne,
- Prendre un traitement contre la douleur si nécessaire,
- Demander un avis médical en urgence, ou appeler le 15.

Attention :
- Ne jamais rincer les lésions ou les tentacules à l’eau de mer, eau douce, urine, citron, alcool, soda, mousse à raser, etc.,
- Ne pas gratter les tentacules (la tension des tentacules pouvant entraîner une décharge de venin).

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations