Connectez-vous

Alain Lazare, 1er vice-président de la province Sud inaugure la base nautique des Elliott 6 au CNC

Mercredi 21 Août 2013

En 2010, la province Sud a mis en place un projet de partenariat avec le Cercle Nautique Calédonien (CNC), pour l’achat et la gestion de 10 bateaux de type Elliott 6. Ce projet a permis au Centre d’Activités Nautiques (CAN) d’étendre ses activités vers les adolescents pour qui ce bateau est particulièrement adapté par sa taille, ses performances, mais aussi par son fonctionnement en équipage de 4 à 6 marins.



Alain Lazare, 1er vice-président de la province Sud inaugure la base nautique des Elliott 6 au CNC
Un projet de convention a été élaboré pour définir les engagements de chaque partie. Le CNC s’est engagé à :
Acheter 5 bateaux de type Elliott,
Fournir les places de port,

Mettre à disposition un local nécessaire au fonctionnement de l’activité Financer de façon équivalente l’entretien des bateaux
Employer à mi-temps un moniteur de voile spécialisé pour ce type de bateau Organiser des évènements nautiques,
Mettre en place une structure d’entrainement
La province Sud, par l’intermédiaire du CAN s’est engagé à :
Acheter 5 bateaux de type Elliott,

Financer de façon équivalente l’entretien des bateaux
Employer à mi-temps (par des vacations) un moniteur de voile spécialisé pour ce type de bateau, Développer la pratique de la voile en temps scolaire
Organiser des stages d’initiation et de perfectionnement pendant les vacances scolaires, Mettre en place une école de sport le mercredi après-midi.
Le 16 novembre 2012, une convention est signée entre la province Sud et le CNC pour doter ce dernier d’une subvention en investissement de 30 Millions de Francs, permettant la construction d’une base en dure. Une convention d’utilisation précise quant à elle, les engagements des parties et les modalités d’utilisation conjointe de ces équipements par la province Sud et le CNC.
Ainsi, le CAN peut répondre aux demandes sur le temps scolaires et renforcer encore ses actions sur les temps périscolaires. Cette activité peut également s’étendre à des publics spécifiques d’adolescents en difficulté, la voile étant un formidable vecteur pour une réinsertion dans le monde scolaire. Les élèves de l’école de la 2e chance pourraient également bénéficier de cette activité.
Quelques chiffres :
Plus de 7000 élèves et stagiaires fréquentent le CAN chaque année. Pendant les vacances, près de
300 stagiaires bénéficiaires des tarifs sociaux profitent de cet équipement. Le CAN s’adresse à un large public : 4300 scolaires, 2600 stagiaires sur 8 supports différents, plus de 150 futurs champions qui viennent s’initier à la régate, 10 à 20 moniteurs formés chaque année sur les supports voile et kayak. En marge, le CAN a vu la création d’un secteur « voile habitable » en partenariat avec le cercle Nautique Calédonien avec l’acquisition des 5 bateaux ELLIOTT, cités plus haut. 


Source : Province Sud



Sports | Les videos | Les archives