Connectez-vous

AFD : l’édition 2018 de l’observatoire des communes de Nouvelle-Caledonie est publié

Mardi 17 Avril 2018

Chaque année, depuis 2016, l’agence AFD de Nouméa publie l’Observatoire des communes de Nouvelle-Calédonie. Celui-ci répond au besoin de disposer de données agrégées concernant les 33 communes calédoniennes, et se veut un outil d’aide à la décision, en particulier pour les communes.
Lire le rapport en PJ




Dans cette 3ème édition, l’analyse des comptes 2013 à 2016 fait ressortir une certaine capacité des communes à « faire face » à un contexte moins favorable. Celle-ci s’illustre par la maîtrise – significative – des dépenses de fonctionnement, mais également par une relative prudence de leurs politiques d’investissement.
Les données financières font donc apparaître une relative stabilité de la situation. Au- delà, cette édition 2018 met en exergue certains des leviers qu’elles ont actionnés pour y parvenir.
Une relative stabilité de la situation financière des communes calédoniennes dans un contexte de stagnation des dotations
Dans un contexte de ralentissement de l’économie calédonienne, les communes sont entrées dans une nouvelle séquence budgétaire, marquée par une atonie des recettes de fonctionnement. En 2016, ces dernières atteignent 49,7 Mds F.CFP.
Parallèlement, l’évolution des dépenses de fonctionnement des communes a pris un net virage. Alors que leur progression était rapide entre 2011 et 2013 (+16%), les dépenses connaissent une quasi-stagnation entre 2014 et 2016 (+1,3%). Cette trajectoire financière se confirme en 2016 avec une évolution des charges de fonctionnement limitée à +0,7%, (39,9 Mds F.CFP). Cet effort de maîtrise des dépenses s’inscrit donc dans la durée.
Cette gestion optimisée de la section de fonctionnement entraîne la stabilisation de l’épargne entre 2015 et 2016, à 9,7 Mds F.CFP (soit un taux d’épargne moyen de 19,6%). Cette épargne permet l’autofinancement d’une partie des investissements et le remboursement de la dette. Au-delà de cette image d’ensemble, des différences apparaissent entre communes : celles de moins de 2.500 habitants et celles de plus de 10.000 habitants voient leur taux d’épargne reculer respectivement de -1,1 et -1,5 point.
Le mode de financement des investissements des communes calédoniennes repose essentiellement sur l’épargne nette et les subventions. L’année 2016 ne déroge pas à la règle mais semble caractérisée par un certain attentisme : la reprise des investissements est timide et la dette diminue. Cela contribue à la bonne solvabilité du bloc communal.
Les marges de manœuvre utilisées par les communes pour faire face à un environnement financier contraint

Dans une conjoncture moins favorable, les communes cherchent à préserver leurs marges de manœuvre pour répondre aux besoins – toujours importants – de leurs administrés.
Sur la base d'exemples concrets, le focus thématique s'intéresse aux mesures prises par les communes calédoniennes pour rationaliser les charges, optimiser les recettes et améliorer leur gestion.

Des expériences de terrain sont rapportées dans des encadrés et témoignent de la volonté et des tentatives des communes de ne pas subir un contexte budgétaire sensiblement, et sans doute durablement, modifié. Beaucoup se sont ainsi engagées, de manière plus ou moins organisée, sur le chemin d’une plus grande performance budgétaire.

A propos de l’Agence Française de Développement
L’AFD est la banque française de développement. Publique et solidaire, elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer. Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation - l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD). Présente dans 109 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance, suit et accompagne aujourd’hui 3500 projets de développement. En 2017, l’AFD a consacré 10,4 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

A propos de l’AFD en Nouvelle Calédonie
Acteur historique en Nouvelle-Calédonie, l’AFD soutient de nombreux projets structurants du territoire depuis près de 70 ans. Grâce à ses financements, son expertise et sa production de connaissances, elle appuie le secteur public local (collectivités locales, établissements publics et sociétés d’économie mixte), finance les entreprises et accompagne le développement économique de la Nouvelle-Calédonie. Elle soutient également la coopération régionale. En 2017, l’AFD a injecté près de 28 milliards F CFP de financements dans l’économie calédonienne.
http://nc.afd.fr
       

Source AFD



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations