Connectez-vous

A mourir de rire : "La baie d'Upie ou d'Unie et celle d'Oro ou d'Ouro, à l'île aux pins"

Mercredi 15 Octobre 2014

Ou plutôt à pleurer, l'article sur le site du Quotidien du Tourisme écrit par une des "six professionnelles du voyage", venues de France "conviées" par Australie Tours pour découvrir la Nouvelle-Calédonie et le Sheraton Deva Resort and Spa.
L'île aux pins, la baie d'Upie ou d'Unie celle d'Oro ou d'Ouro. Professionnelles du tourisme peut-être de la presse sûrement pas.
Qui a payé les billets, les transports locaux, les nuitées, les frais de vie ? Le GIE NCTPS ? À combien l'addition totale pour si peu de professionnalisme?
Pour une destination qui cible le "Haut de Gamme", on friserait plutôt le ridicule...



La liste des 6 voyageuses telle que trouvée sur le site du Quotidien du Tourisme : " Audrey (Nouvelle Calédonie Voyages, Paris), Caroline (Voyages Lesage, Altkyrich), Vanessa (Havas Voyages Liberté, Brest), Melinda (Arosio Voyages, Saint-Maur), Sandrine (Henri 4 Voyages, Meaux) et Hélène Rambaut (Galeries Lafayette Voyages, Bordeaux) sont fin prêtes à découvrir cette terre du Pacifique (trop) encore méconnue".

Il reste donc un peu de travail pour que cette terre soit un peu moins méconnue, surtout des agents de voyages, apparemment.

L'article complet ici !

 

A mourir de rire : "La baie d'Upie ou d'Unie et celle d'Oro ou d'Ouro, à l'île aux pins"

Frédéric Dhie



Archives du web