Connectez-vous

À la rencontre des apiculteurs

Vendredi 30 Mars 2018

Nicolas Metzdorf poursuit ses déplacements sur le terrain. Le membre du gouvernement chargé de l'agriculture est allé à la découverte du monde apicole, une filière au fort potentiel qui mérite d'être valorisée.




La rencontre, organisée par le Syndicat des apiculteurs de Nouvelle-Calédonie (SANC), s’est déroulée le 23 mars au Mont-Mou à Païta, où son vice-président, André Saligné, possède un rucher. D'autres apiculteurs du territoire étaient invités dont la présidente du SANC, Sylvie Aucordier, apicultrice et apithérapeute à La Foa. Sur site, la visite a commencé par un tour des ruches avec explications détaillées à l’appui, de l'élevage de reines jusqu'à la récolte du précieux nectar. À la tête du « rucher Natcha », André Saligné produit du miel, labellisé Bio Pasifika, et ses dérivés : gelée royale, miel crémeux ou encore propolis qu’il vend dans sa boutique attenante.

Enquête sur la filière

Réputé pour ses qualités gustatives, le miel calédonien est régulièrement primé, comme ce fut le cas cette année encore, au Salon de l’agriculture à Paris. Présente sur toute la Nouvelle-Calédonie, la filière est caractérisée par une grande hétérogénéité des productions et pour de nombreux producteurs, elle reste une activité secondaire. La profession a besoin de se coordonner afin de mieux répondre à la demande des consommateurs. Dans cet objectif, « une enquête sera lancée au second trimestre 2018 pour recenser l'ensemble des apiculteurs du territoire, mieux connaître les types de production et ainsi, orienter de manière plus efficace les politiques publique en faveur du monde apicole », a annoncé Nicolas Metzdorf. Ce référencement sera conduit par la direction des Affaires vétérinaires, alimentaires et rurales. Lors d'un tour de table à l'issue de la visite, les apiculteurs ont aussi rappelé l'importance de la formation et de la diversification de la production pour la filière qui a su trouver une oreille attentive auprès du membre du gouvernement.

En chiffres

La Nouvelle-Calédonie compte environ 400 apiculteurs pour un peu plus de 7 000 ruches. Le miel calédonien, qui couvre 96 % des besoins du marché, est en grande partie consommé frais.

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations