Connectez-vous

3e Journée internationale de la femme rurale « Femmes rurales : Consomm’Actrices du développement pour le changement »

Vendredi 14 Octobre 2016

La 3e édition de la Journée internationale de la femme rurale en Nouvelle-Calédonie est organisée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, en partenariat avec l’association Femmes Entraide Économique et Solidaire (FEES) et le centre culturel Tjibaou, où la manifestation se tiendra le samedi 15 octobre. Mme Déwé Gorodey, membre du gouvernement en charge notamment de la culture et de la condition féminine, prononcera le discours d’ouverture de cette manifestation, en présence de personnalités du Pays.



3e Journée internationale de la femme rurale « Femmes rurales : Consomm’Actrices du développement pour le changement »
Au programme : un Grand Marché des Femmes du Pays (près de 60 stands sont attendus), des démonstrations de savoir-faire traditionnels et des espaces d’information et d’échange dédiés aux femmes rurales.

Femmes rurales, Consomm’Actrices du développement pour le changement
La 3e édition de la Journée internationale de la femme rurale a pour objectif d’illustrer et de valoriser la manière dont les femmes rurales contribuent au développement économique, social et culturel du territoire dans lequel elles vivent.
Lors des tournées d’informations menées par la Banque de l’Économie Solidaire des Femmes (BESF), les femmes rurales ont témoigné de leur volonté de s’investir et de s’engager dans des projets. Plusieurs freins ont toutefois été identifiés, notamment sur les démarches à suivre et les moyens financiers à mobiliser lors de la mise en oeuvre des projets. L’organisation de la 3e édition de la Journée internationale de la femme rurale a vocation notamment à répondre à une partie de ces besoins.
Cette journée poursuit ainsi plusieurs buts :
• Offrir un nouveau lieu, autre que les marchés habituels, pour pouvoir écouler les produits et valoriser les savoir-faire des femmes rurales ;
• créer un espace d’échange et de partage de savoir-faire entre femmes rurales pour s’ouvrir à de nouvelles techniques et s’enrichir d’un point de vue culturel et social,
• créer un espace d’information sur les droits des femmes kanak, afin de faire valoir leur rôle dans la société, combattre les préjugés, et poursuivre le chemin de l’émancipation ;
• débattre et échanger pour trouver des réponses à des problématiques communes et créer un dispositif adapté et duplicable sur tout le territoire.
Tout le programme sur www.gouv.nc

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte