Connectez-vous

Une section internationale pour la rentrée 2017

Lundi 7 Novembre 2016

Une section internationale franco-australienne ouvre dans les collèges Baudoux et de Dumbéa-sur-Mer à la rentrée 2017. Le vice-rectorat organise les tests d’admission pour les élèves de CM2 qui souhaitent intégrer cette filière d’excellence.




Depuis le 24 octobre, le vice-rectorat communique auprès des établissements scolaires et des familles sur l’ouverture de « la toute première section franco-australienne au niveau national ! », a souligné le vice-recteur. Les parents d’élèves de CM2 intéressés par une entrée en 6e internationale australienne doivent remettre le lundi 7 novembre au plus tard le dossier de candidature de leur enfant auprès d’un des dix-huit collèges désignés comme centre d’admission et répartis dans les trois provinces. « C’est une section pays, a insisté Jean-Charles Ringard Flament. Nous avons pris la décision de réserver des places pour les élèves du Nord, des Îles et du Sud. La question de l’hébergement sera elle aussi prise en compte pour qu’elle ne soit pas un obstacle à l’entrée en section internationale. »        

Des élèves motivés

Deux fois vingt-huit places sont disponibles pour cette première rentrée sous condition de réussite aux tests d’admission. Ceux-ci se dérouleront le mercredi 16 novembre dans les différents centres et comprendront une épreuve écrite d'une heure, suivie d'une épreuve orale de cinq minutes. Les compétences en anglais du jeune candidat seront bien sûr évaluées, au regard de son âge et de son apprentissage récent de la langue pour les non anglophones, mais pas seulement. « Nous cherchons avant tout des candidats très motivés, qui ont envie de communiquer en anglais », explique Bénédicte Gureghian, inspectrice académique de langues vivantes. La section internationale exige en effet cinq heures d'enseignement supplémentaires par semaine pour approfondir le niveau en langue, littérature, géographie, histoire et culture australiennes.

Cette section internationale est « le fruit d’un accord politique », a rappelé le vice-recteur. Sa création, qui résulte d’un arrangement administratif signé en septembre 2015 entre l’État, le gouvernement australien et calédonien, a été reconnue officiellement dans le protocole d’accord conclu le 26 octobre lors de la venue de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.  Le dispositif montera ensuite en puissance chaque année afin d’aboutir à la présentation de l’option internationale au diplôme national du brevet, puis du baccalauréat. « Un sésame précieux pour intégrer certaines grandes écoles », indique l'inspectrice académique. 

Contact pour plus d’informations sur la section internationale franco-australienne au vice-rectorat : Bénédicte Gureghian, benedicte.gureghian@ac-noumea.nc

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte