Connectez-vous

Une nouvelle année record pour le tourisme calédonien

Mercredi 1 Mars 2017

Après une année 2015 record, l’augmentation du nombre de touristes se confirme à + 1,9 % pour atteindre la barre des 115 676 visiteurs en Nouvelle-Calédonie en 2016. Dans un climat économique morose, le secteur touristique calédonien assure donc une croissance salutaire en s’appuyant sur ses marchés voisins prioritaires : l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon.



Les chiffres du tourisme en 2016

Cela fait deux années de croissance consécutive pour le tourisme calédonien !
C’est le signe d’un véritable rebond du secteur avec une fréquentation touristique de la Nouvelle-Calédonie atteignant les 115 676
touristes, soit +1,9 % en 2016 par rapport à 2015 selon ISEE.
Cette croissance s’explique par la stabilisation de la fréquentation du tourisme métropolitain (un contexte de crise limité à -1,4 % de croissance en 2016) et surtout par la hausse continue depuis 2014 du nombre de touristes d’agrément australiens (+9 % en 2016), japonais (+5,5 %) et néozélandais (+7,2 %), soit les trois marchés ciblés prioritairement par Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud (NCTPS) et ses partenaires.
D’ailleurs, le tourisme n’est en réel recul que sur des marchés secondaires ne bénéficiant justement pas d’effort promotionnel important de l’industrie calédonienne (USA/Canada et les iles du Pacifique en baisse de -33,6 % et -5,8 % en 2016).

Une promotion touristique calédonienne complète et innovante
Au nom de la Province Sud, NCTPS assure, en collaboration avec toute l’industrie locale (Tourisme Province Nord, Destination Îles Loyauté, Aircalin, les hôteliers, les réceptifs, etc.), la promotion internationale du pays en touchant principalement l’Australie/Nouvelle-Zélande, le Japon et la France, identifiés par des études de marché comme les cibles les plus porteuses, et sur lesquelles sont donc basées ses représentants extérieurs.

En 2016, ses actions variées ont notamment pris les formes suivantes :

Pour séduire les touristes potentiels , il faut accroître la visibilité et la notoriété de la Nouvelle-Calédonie.
Voilà pourquoi NCTPS a lancé d’importantes campagnes de communication multicanales auprès du grand public et un vaste programme de relations publiques avec les médias étrangers (196 journalistes TV/Presse/Web invités en 2016).
Par exemple, la campagne « Meet your Neighbours » a largement contribué à faire prendre conscience à nos voisins australiens et néo-zélandais de leurs proximités avec la Calédonie par un important dispositif d’affichage (réseaux de bus et d’aéroport) et de web marketing.
Idem pour la campagne « Nouvelle-Calédonie, Nouvelle Dimension » qui a été chercher les métropolitains directement dans leurs métros et leurs smartphones, ou l’opération « Off Peak » au Japon qui visait à stimuler les ventes de la basse saison touristique par des packages et des « value adds » (bonus) attrayants.
À chaque fois, NCTPS associe étroitement campagnes de notoriété et campagnes tactiques qui mettent en avant des offres promotionnelles de tour-opérateurs et de compagnies aériennes (Aircalin) pour stimuler concrètement les ventes.

Reste à convaincre les professionnels du tourisme étrangers (tour-opérateurs et agents de voyage) de vendre la destination. Pour cela, en 2016, 169 d’entre eux ont été invités en éductour par NCTPS (avec le soutien conséquent de l’industrie touristique) pour
découvrir l’étendue de l’offre touristique en Nouvelle-Calédonie et la valoriser dans leurs réseaux/supports commerciaux. Un programme d’E-learning complète ensuite ce processus pour stimuler leurs liens (et ceux de leurs collègues) avec la destination. Enfin, NCTPS participe à de nombreux roadshows ou salons pour aller directement à leur rencontre comme au JATA au
Japon, à l’IFTM en France, à l’ITB Berlin en Allemagne à AIME en Australie avec, à chaque fois, des centaines de rendez-vous professionnels pour ouvrir des perspectives de vente.

Cette année, l’action digitale de NCTPS a fait également un énorme pas en avant en investissant dans un nouveau site internet ambitieux qui vise à devenir l’unique portail international de la destination, traduit en français, anglais et japonais.

Suggestion de séjours, annonce d’événements, annuaire des prestataires, moteur d’inspiration…

Lancé en septembre 2016, www.newcaledonia.travel offre un panorama complet, interactif et pratique de l’ensemble du pays pour mettre en lumière son incroyable richesse touristique.

Complément indispensable de cet outil de référence, le GIE mobilise de plus en plus les réseaux sociaux
avec un programme de community management complet (162 623 fans Facebook dans le monde en
2016, +209 % en moins de 2 ans). Enfin, pour marquer les esprits de manière originale et donner une image dynamique de la destination, NCTPS a utilisé la réalité virtuelle avec des vidéos à 360 ° de la Calédonie. Une technologie de pointe qui immerge comme jamais les touristes et agents de voyages étrangers dans les lieux emblématiques du pays.

Le développement tourisme, une action au long court
Toutes ces actions ont un impact tangible sur la croissance touristique à court comme à long terme. C’est pourquoi Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud porte une action au long court qui assure la promotion touristique du pays en fédérant les acteurs locaux publics et privés. S’il associe depuis 2010 tout le pays sous une même marque internationale « Nouvelle-Calédonie, Pacifique au coeur », il a adopté depuis 2013 une nouvelle stratégie résolument tournée vers le digital et une restructuration complète de son mode de représentation internationale pour élargir sa palette de compétence.
Fin 2013, un mode de gestion concerté inédit a également été privilégié par le biais des « Contrats de destination ». Désormais, tous les acteurs du secteur (les 3 GIE provinciaux, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, les transporteurs aériens, les
hôteliers et les agences réceptives) ont engagé des moyens précis pour tenir des objectifs communs et chiffrés en termes de fréquentation.
Tous se réunissent mensuellement pour coordonner et optimiser leurs actions sur chaque marché cible (combiner au mieux communication, capacité aérienne et campagne coopérative avec les tour-opérateurs). Enfin, tous les acteurs touristiques locaux, inscrivent leurs actions dans la perspective des « Ateliers du Tourisme », engagés par la Province Sud et l’ensemble des institutions
du Pays, afin de soutenir la mutation générale de ce secteur en une véritable industrie touristique plus que jamais d’avenir. En effet, il en ressort un nouveau schéma de développement touristique dans lequel la promotion touristique devra nécessairement se poursuivre et se renforcer pour atteindre l’objectif fixé de 200 000 touristes et 1 200 000 croisiéristes à l’horizon 2025.

Quand on sait que chaque touriste rapporte en moyenne 199 000 XPF à l’économie calédonienne, ce nouveau
record est sans conteste une bonne nouvelle pour le territoire.

Une nouvelle année record pour le tourisme calédonien

Source NCTPS



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte