Connectez-vous

Thierry Santa, réélu président du Congrès au premier tour

Jeudi 30 Juin 2016

Cela ne s’était plus vu depuis 2010. Thierry Santa, candidat à sa propre succession à la présidence du Congrès ce 30 juin 2016, vient d’être réélu à la majorité absolue dès le premier tour.



Thierry Santa réélu Président du Congrès de Nouvelle-Calédonie. Il a comme l’année dernière, invité le président du gouvernement Philippe Germain à venir siéger à ses côtés.
Thierry Santa réélu Président du Congrès de Nouvelle-Calédonie. Il a comme l’année dernière, invité le président du gouvernement Philippe Germain à venir siéger à ses côtés.

Comme chaque année, les 54 Conseillers étaient réunis en séance publique solennelle dans le cadre de l’ouverture de la nouvelle session ordinaire. Une première séance, logiquement et traditionnellement, consacrée au renouvellement annuel des instances de la première institution du territoire. Avant la composition de la quinzaine de commissions du Congrès, c’est avant tout l’élection du Président et des membres du Bureau qui constituent le programme de la matinée. Et suite à la déclaration des deux candidatures, celles de Thierry Santa pour la liste loyaliste Calédonie Ensemble – Les Républicains et de Rock Wamytan pour la liste UC – FLNKS et Nationalistes, Thierry Santa a été rapidement consacré, réélu à la majorité absolue (29 voix contre 25) dès le premier tour.

Apaisement et responsabilité
Serein mais non triomphaliste, le discours de Thierry Santa était empreint de messages d’apaisement, pleinement conscient de sa responsabilité à la tête du Congrès pour cette nouvelle mandature primordiale dans le contexte local actuel.
Invitant Philippe Germain, le président du gouvernement (groupe Calédonie Ensemble), à rejoindre la tribune pour venir siéger à ses côtés, Thierry Santa a d’emblée réitéré sa garantie de respecter la libre expression de chacun des Conseillers dans l’enceinte du Congrès. « Humilité et respect sont des valeurs fondamentales », a t-il insisté.

« Sortir sereinement de l’Accord de Nouméa »
Thierry Santa est ensuite longuement revenu sur le contexte de cette nouvelle mandature, qui s’ouvre 4 jours après le 28ème anniversaire de la signature des Accords Matignon-Oudinot, fondateurs du processus de paix connu par le territoire depuis lors.
« Nous avons la responsabilité de poursuivre ce processus de paix, il nous reste à franchir une dernière étape dans notre marche vers le destin commun. Nos différences peuvent devenir nos caractéristiques communes, cherchons les valeurs qui nous rassemblent pour aujourd’hui et demain, » a-t-il expliqué en faisant référence aux travaux en cours sur les valeurs encadrés par les missionnaires de l’Etat et qui seront restitués en comité des signataires en octobre prochain.
A ce titre, le président du Congrès explique que ce travail de réflexion sur les valeurs, notamment sur la place de la femme et celle de la coutume, fera l’objet de discussions publiques dans l’hémicycle du boulevard Vauban pour le partager avec la population.

Un nouveau schéma minier pour désamorcer la crise
Le contexte actuel local, c’est aussi la situation économique dégradée. Une absence de perspective liée, au-delà de la crise du nickel, à celle de l’avenir institutionnel. Dans ce cadre, « l’adoption d’une stratégie minière partagée – qu’il reste à élaborer – est aujourd’hui urgente et importante. » Le Congrès votera donc un nouveau schéma minier.

Voici la composition du Bureau du Congrès pour la période 2016 – 2017 :
Président : Thierry SANTA
Premier-Vice-président : Francis EURIBOA
Deuxième Vice-présidente : Caroline MACHORO-REIGNIER
Troisième Vice-président : Yoann LECOURIEUX
Quatrième Vice-président : Roch WAMYTAN
Cinquième Vice-président : Sutita SIO-LAGADEC
Sixième Vice-président : Emile NECHERO
Septième Vice-président : Nicolas METZDORF
Huitième Vice-présidente : Ithupane TIEOUE

Secrétaires : Henriette FALELAVAKI et Sylvain PABOUTY

Questeurs : Marie-Hyacintha FIAFIALOTO-SANTINO et Marie-Pierre GOYETCHE

Thierry Santa réélu à l'unanimité des voix non indépendantistes , Président du Congrès de Nouvelle-Calédonie
Thierry Santa réélu à l'unanimité des voix non indépendantistes , Président du Congrès de Nouvelle-Calédonie




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune