Connectez-vous

Tahiti : La Polynésie importe 162 milliards de Fcfp de produits et en exporte pour 12 milliards

Mardi 28 Janvier 2014

PAPEETE, lundi 27 janvier 2014. L’ISPF (Institut de la statistique de Polynésie française) publie ce lundi une étude de conjoncture sur le commerce extérieur du territoire pour le dernier mois de l’année 2013. Il en ressort qu’en 2013, le montant des importations civiles atteint 162 milliards de Fcfp, soit une progression de 2 % par rapport à 2012. Corrigée des importations exceptionnelles, leur valeur reste stable (+ 0,1 %). Entre décembre 2012 et décembre 2013, la valeur des importations civiles a progressé de 66,5 %, conséquence d'importations exceptionnelles en décembre 2013 (un ferry, un avion). En ne tenant compte que des importations régulières, la hausse mensuelle en décembre 2013 est néanmoins de 21,4 %, la plus forte de l'année.

Dans le même temps, pour le mois de décembre 2013, les exportations locales perdent 24 % de leur valeur par rapport à décembre 2012, entraînées par des commandes de perles brutes moins importantes (- 28 %). La vente de perles brutes à l'export diminue de 30 % tant en valeur qu'en volume entre décembre 2012 et décembre 2013. Heureusement sur l’année 2013 complète, les exportations de perles brutes ont augmenté de 11 % grâce à l'augmentation du prix moyen au gramme (+ 16 %) passant de 491 Fcfp en 2012 à 568 Fcfp en 2013. En décembre 2013, les ventes de poissons et d'huile de coprah reculent respectivement de 32 % et 9 %, expliquées par une diminution du volume de poisson exporté (- 31 %) et une baisse du prix au kilo de l'huile de coprah (- 7 %). La valeur des exportations de monoï baisse également de 15 %, pour un prix au kilo stable à 895 Fcfp. Cumulée depuis janvier 2013, la valeur des exportations locales demeure stable, soit 12 milliards de Fcfp par rapport à 2012 (+ 0,4 %). Cette valeur des exportations de la Polynésie française est soutenue essentiellement par la vente de perles brutes, car les ventes de poissons, d'huile de coprah et de noni diminuent respectivement de 31 %, 41 % et 29 %.

Pour lire l'étude complète de l'ISPF sur le commerce extérieur en Polynésie française en décembre 2013,




Source : ISPF



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie