Connectez-vous

Tahiti : 2014 sera l’année de la relance, assure le gouvernement de G. Flosse

Vendredi 7 Février 2014

Le président de la Polynésie française, Gaston Flosse, et son gouvernement, ont donné une conférence de presse, jeudi matin, à Papeete, devant les médias et un groupe de chefs d’entreprise.
« 2013 a été l’année du redressement financier. 2014 qui vient de commencer, sera l’année de la relance », a déclaré le président de la Polynésie française. Il a précisé le montant exact des crédits prévus pour l’investissement public cette année : 37 milliards Fcfp 410 millions Fcfp.



 
Les principales sources de financement sont les suivantes : le budget finance directement des investissements pour 13,8 milliards Fcfp. Il finance avec l’Etat les actions du Contrat de projet pour 5,6 milliards Fcfp, et les investissements d’infrastructures du « 3è instrument financier », pour 13,4 milliards Fcfp.
 
« C’est en tout cas le plus beau budget d’investissement que nous ayons eu depuis plusieurs années », a souligné Gaston Flosse avant d’ajouter : « Nos discussions avec l’Etat ont permis de prolonger l’application du contrat de projet qui devait s’achever au 3 décembre dernier, alors même qu’une partie importante des crédits n’avaient pas été utilisée par nos prédécesseurs. C’était le cas notamment du logement social, pourtant tant nécessaire et attendu par la population. En 2014, nous avons prévu avec l’Etat 5 milliards de dépenses dans le contrat de projet pour l’habitat social ».
 
Le ministre de l’Equipement, Albert Solia, a pour sa part annoncé que « 21 milliards de Fcfp ont été alloués aux services ou établissements publics qui sont sous la tutelle de son ministère ». Ce qui replace la commande publique du ministère au niveau de ce qui était programmé en 2003, après donc bien des années de disette.
 
Les principales opérations à lancer en appel d’offres en 2014 sont la 2 fois 2 voies sur la zone Pirae-Arue, l’échangeur de Saint-Hilaire (RDO à Faa’a), le giratoire rectifié de Taina, les aménagements routiers en bas du Taharaa ou encore les aménagements hydroélectriques de la Vaiiha, le SWAC de l’hôpital du Taaone et le collège lycée de Bora Bora.
 
 Le ministère de l’Equipement estime que les investissements 2014 concerneront entre 2000 et 3000 emplois directs ou indirects.

Source : Tahitinews



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie