Connectez-vous

Selon Gaston Flosse, « les Chinois sont prêts à investir »

Lundi 6 Janvier 2014

Après une longue mission en Chine, le président de la Polynésie française, Gaston Flosse, est arrivé ce matin à l’aéroport de Tahiti-Faa’a par un vol Air Tahiti Nui en provenance de Tokyo.



 
 
A peine débarqué, puis accueilli comme il se doit dans le salon d’honneur, le chef de l’exécutif local a brièvement rendu compte devant les journalistes présents de son déplacement en Chine où lui et la délégation polynésienne ont pu s’entretenir avec de nombreuses personnalités et investisseurs chinois potentiels.
 
Principal objet des discussions: voir dans quelle mesure la Chine pourrait être associée au redécollage de l’économie polynésienne à partir de grands chantiers structurants comme le Mahana Beach, le port de Faratea ou encore la reconstruction de la plate-forme aéroportuaire internationale.
 
Retoiur Flosse inter« C’est vraiment un succès », a t-il notamment déclaré. « Moi qui au départ avait des craintes sur le financement du complexe hôtelier Mahana Beach (ndlr: plus de 50 hectares en cours d’aménagement sur le littoral de la commune de Punaauia), celles-ci sont levées aujourd’hui ». Reste à définir dans quelles conditions un tel partenariat sino-polynésien pourrait être envisagé…Sur ce point, Gaston Flosse affirme avoir été « direct ».
 
Parallèlement, la Polynésie française va devoir obtenir de l’Etat un assouplissement des conditions d’obtention de visas chinois, condition sine qua non du développement de ce marché en devenir.
 
Précisons que le président Flosse reviendra plus en détail sur sa mission, lundi matin (10h) à la présidence avant de présenter officiellement ses voeux à la presse autour d’un cocktail.

Source : Tahiti News



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie