Connectez-vous

Sécurité : un train de mesures conséquent

Lundi 7 Novembre 2016

Communiqué de Calédonie Ensemble
Ce samedi 5 novembre au ministère de l’Intérieur, les délégations du comité des signataires ont participé à une réunion dédiée à la sécurité, sous la présidence conjointe du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, du ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas et de la ministre des Outre-mer Erika Bareigts.



Calédonie Ensemble se félicite de la portée et de l’ampleur des mesures annoncées lors de cette réunion visant à améliorer les dispositifs de sécurité en Nouvelle-Calédonie. Ces mesures manifestent de la part de l’État une vraie volonté de répondre aux attentes des Calédoniens, au travers de l’engagement de moyens exceptionnels.
Calédonie Ensemble enregistre avec satisfaction le fait que l’État ait repris certaines des propositions que nous avons formulées ces dernières semaines, de même qu’il conclut des dossiers sur lequel le député Philippe Gomès était intervenu à plusieurs reprises à l’Assemblée nationale. C’est ainsi qu’il a été décidé :
 La création d’une brigade de gendarmerie chargée de la prévention de la délinquance juvénile,
 Le retour accéléré des policiers calédoniens en fonction en métropole,
 La construction de quatre gendarmeries au Mont-Dore, Dumbéa-sur-mer, Païta et Bourail, grâce au concours financier accru de l'État,
 Le lancement d’une étude sur la réalisation en Nouvelle-Calédonie d’un EPIDE (Établissement Public d'Insertion de la Défense) de 100 places,
 L’augmentation des capacités d’accueil du RSMA (80 places supplémentaires).
Dans les prochains mois, les ministres de l’Intérieur, de la Justice et des Outre-mer viendront en Nouvelle-Calédonie afin de s'assurer de la mise en oeuvre des engagements pris, notamment le déploiement de 53 policiers et gendarmes supplémentaires, l’accroissement des moyens matériels et la mise en place de nouveaux modes opératoires, comme les créations d'une brigade
cynophile, d'une brigade VTT, d'une nouvelle brigade motorisée ou l'accroissement du nombre de cellules de dégrisement.
De plus, d'autres initiatives seront annoncées par le ministre de la Justice lors de sa venue en Nouvelle-Calédonie en décembre prochain, Calédonie Ensemble l’a alerté sur la nécessaire augmentation des effectifs du tribunal et du Camp-Est, et en février prochain la ministre des Outre-mer finalisera un contrat spécial État/collectivités dans le domaine de la prévention de la délinquance.
Au sortir de cette réunion, Calédonie Ensemble se félicite de la prise en compte par l’État des questions relatives à la sécurité, préoccupation majeure des Calédoniens, et souligne l’adoption pour la première fois d'un train de mesures particulièrement conséquent.

Source CE



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune