Connectez-vous

Rencontre autour de la justice des mineurs

Lundi 12 Juin 2017

Membre du gouvernement en charge de la protection sociale, de la protection judiciaire de la jeunesse, de la solidarité, du handicap et de la politique de la famille, Isabelle Champmoreau a reçu la semaine dernière la mission de l’Inspection générale de la justice (IGJ). Elle était accompagnée de Christiane Tetu-Wolff, directrice de la Protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse (DPJEJ).



Rencontre autour de la justice des mineurs


Présente sur le territoire depuis le 12 mai dernier, cette mission visait à étudier l’évolution de la justice en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna dans les dix prochaines années. L’IGJ avait été reçue le 18 mai par le président Philippe Germain, pour des discussions en grande partie consacrées à la prévention de la délinquance. La rencontre avec Isabelle Champmoreau s’étant déroulée en toute fin de séjour, le 30 mai, l’IGJ a pu mettre en exergue sa lisibilité des enjeux repérés autour de la justice.

La justice des mineurs fut dans ce sens au cœur des échanges. La directrice de la DPJEJ a pu faire l’état des lieux des dispositifs existants aux fins d’accueillir les mineurs placés sous main de justice, mais aussi faire valoir les perspectives d’évolution en matière de restructuration, de qualité de prise en charge éducative, et d’articulation avec la juridiction. L’IGJ a ainsi pu noter la qualité des relations instaurées avec la juridiction et la mise en cohérence des actions menées.

Une confiance réciproque

« La question de la prévention au sens large du terme, l’articulation en matière de politiques publiques mais aussi de politiques institutionnelles, la question de la détention des mineurs, des recrutements et de la formation des professionnels et acteurs de la justice… toutes ces thématiques ont pu être abordées lors d’une rencontre symboliquement importante », précise Isabelle Champmoreau.

Au cours de l’entretien, la membre du gouvernement a pu faire valoir les attentes de la Nouvelle-Calédonie vis-à-vis du ministère de la Justice, notamment en matière de soutien technique, dans le but d’améliorer la qualification des professionnels par le biais de la convention de coopération ministère de la Justice/Nouvelle-Calédonie renouvelée en 2016. Celle-ci conditionne les bonnes relations avec la juridiction. Le lien institutionnel avec la justice est désormais véritablement établi dans une confiance réciproque.

Source gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte