Connectez-vous

Quelle différence au quotidien entre la France et l’indépendance ?

Lundi 6 Juin 2016

MOUVEMENT RÉPUBLICAIN CALÉDONIEN·DIMANCHE 29 MAI 2016
En 2018, les Calédoniens auront à se prononcer pour ou contre l’accession à la pleine souveraineté, ce qui est équivaut à pour ou contre l’indépendance, et pour ou contre la sortie de la République Française.

Certains ont choisi de passer du temps à négocier un nouvel accord, et voient d’un mauvais oeil que les Calédoniens puissent être consultés sur le choix prévu par l’Accord de Nouméa.
Le MRC déplore que le débat se focalise sur des questions de pouvoir ou des recherches identitaires, alors que la question essentielle c’est d’abord celle du bien-être des populations et du niveau de développement humain de la Nouvelle-Calédonie.

Aussi le MRC a choisi de donner aux Calédoniens, et notamment aux plus jeunes, des éléments objectifs pour comprendre ce qui différencie au quotidien le fait d’appartenir à la France et le fait d’être un pays indépendant, comme nos voisins du Fer de Lance.



L’économie de la Nouvelle-Calédonie Française est beaucoup plus développée que celle de nos voisins.
L’économie de la Nouvelle-Calédonie Française est beaucoup plus développée que celle de nos voisins.
L’économie de la Nouvelle-Calédonie Française est beaucoup plus développée que celle de nos voisins.




La richesse par habitant est beaucoup plus importante

Dans la vie quotidienne, cela a des répercussions sur la qualité de vie de la population

Avoir une retraite pour ses vieux jours

En Nouvelle-Calédonie, une immense majorité de personnes (plus de 95%) arrivant à l'âge de la retraite sont désormais couvertes avec les dispositifs de solidarité Minimum Vieillesse et Complément Retraite de Solidarité.
Ailleurs c’est une minorité qui bénéficie d’une retraite
Fidji : 10,6%. (Donc une personne sur dix seulement touche une retraite après avoir atteint l'âge légal de la retraite)
Vanuatu : 3,5%
Papouasie Nouvelle Guinée : 1% 
Source Nations Unies, site sur l'indice de Développement Humain.
http://hdr.undp.org/fr/countries
 Les personnes âgées sont donc obligées de travailler après l’âge de la retraite pour survivre, ce qui place les pays du Fer de Lance parmi les pays les plus défavorisés, comme le montre ce tableau tiré du rapport du Bureau International du Travail sur la sécurité sociale dans le monde.


Avoir une voiture ou pas.

En Nouvelle-Calédonie, 78% des foyers possèdent une voiture. (c'est 64% en Province Nord et 50% dans les Iles).
A Fidji, seulement 19% des foyers.
Et au Vanuatu...9%
Sources :ISEE NC, Vanuatu National Statistics Office, Fiji Islands Bureau Of Statistics.
 
Vivre dans un logement digne ou pas.

En Nouvelle-Calédonie en 2014, on recense 1200 ménages, soit 4200 personnes vivant dans des squats.
Cela représente 1,5% de la population.
Le nombre de squatteurs a diminué de 30% en quelques années, grâce à l'effort en faveur du logement social, que la Nouvelle-Calédonie peut financer parce qu'elle a accès aux financements à long terme des organismes Français comme l'AFD ou la Caisse des Dépôts et Consignation. 
A Fidji, 15% de la population, soit 130.000 personnes, vivent dans environ 230 squats.
20% des habitants de l'agglomération de Suva vivent dans des squats.
Si la Nouvelle-Calédonie avait la même proportion de squatteurs que Fidji, cela représenterait 40.000 personnes.
Au Vanuatu il n'y a pas de statistiques sur les squats, mais en zone urbaine (Port Vila), 13% des maisons n'ont pas de sol en ciment. 21% n'ont pas d'eau courante, 20 % n'ont pas accès à l'électricité, 53% font la cuisine au feu de bois et 35% n'ont pas de chasse d'eau.

Le confort matériel au quotidien est plus élevé en Nouvelle-Calédonie que chez ses voisins du Fer de Lance


Pouvoir conserver les aliments au froid
En Nouvelle-Calédonie, 95% des foyers ont un réfrigérateur (87% dans le Nord et 85% dans les Iles)
A Fidji, seulement 62% ont un réfrigérateur
Au Vanuatu, seulement 13% (37% à Port Vila)

Regarder la télévision
A Fidji 25% des foyers n'ont pas la télévision
Au Vanuatu, 63% (27% à Port Vila).

Aller aux toilettes.
A Fidji, 25% n'ont pas de toilettes avec une chasse d'eau
Au Vanuatu, 79% (35% à Port Vila)

Avoir l'électricité
A Fidji, 13% des foyers n'ont pas l'électricité
Au Vanuatu, 62% n'ont pas l'électricité.

Avoir l'eau courante
A Fidji, 15% des foyers n'ont pas l'eau courante
Au Vanuatu, 55% n'ont pas l'eau courante (21% à Port Vila)

Faire la cuisine
A Fidji, 48% des foyers font la cuisine au feu de bois. 
Au vanuatu, 85% font la cuisine au feu de bois (53% à Port Vila)

Avoir accès au numérique ou pas

En Nouvelle-Calédonie 70% des foyers ont un ordinateur et 57% ont internet.
A Fiji, 17% des foyers ont un ordinateur.
Au Vanuatu 8% des foyers ont un ordinateur (22% à Port Vila), et 3% ont internet (9% à Port Vila). 
Avoir des revenus suffisants

Les revenus moyens à Fidji et Vanuatu correspondent au seuil de pauvreté en Nouvelle-Calédonie
 Le revenu mensuel moyen d'un ménage Calédonien est de 405.000 XPF.
Le seuil de pauvreté d'un ménage en Nouvelle-Calédonie est fixé à 72.000 XPF. 
Le revenu moyen d'un ménage Fidjien est de 17394 FJD, soit 74.000 XPF
Celui d'un ménage Vanuatais est de 83.800 Vatus, soit 75.000 XPF.
 
 Les salaires minimum à Fidji et au Vanuatu sont très bas
Le salaire Minimum officiel au Vanuatu est de 170 VT par heure, soit environ 33.000 VT par Mois, ce qui équivaut à 30.000 XPF.
A Fidji : C'est 110 FJD par semaine, soit 450 FJD par mois, ce qui équivaut à 25.000 XPF.
 Pour autant les produits d’importation, comme les voitures ou l’essence ne sont pas eux alignés en conséquence sur les salaires.
Le litre d’essence est à 190 VT au Vanuatu, soit 170 XPF. Il est à 115 XPF à Fidji.
 
Echapper ou pas à la pauvreté.

 En Nouvelle-Calédonie, le taux de pauvreté est trop élevé. Il y a 17% de personnes en dessous du seuil de pauvreté.
 Mais la pauvreté est malheureusement encore plus forte à Fidji, avec 31% de pauvres.
Au Vanuatu le taux officiel de pauvres est de 13%.
Mais le seuil de pauvreté défini par le gouvernement Vanuatais est de 1700 Vatus par semaine.....soit seulement 6500 Francs Pacifique par mois (55 €).
Autant dire que c'est plutôt le seuil de l'extrême pauvreté et que dans la réalité il y a beaucoup plus de pauvres selon les normes internationales.

 Malgré des richesses minières, les Papous sont les plus pauvres de la Mélanésie.
La Papouasie-Nouvelle-Guinée compte elle 50% de pauvres d'après les Nations Unies.
40% de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté absolu de 1,25 USD par jour.
Pourtant la Papouasie est riche en matières premières. Elle a exporté en 2014 pour 850 Milliards XPF principalement des produits pétroliers, de l'or, et du minerai de cuivre.
Comme ailleurs, La Papouasie nous prouve que posséder des matières premières n'est pas automatiquement synonyme de bien être pour la population.

La protection contre la pauvreté est d'abord le le fruit du niveau de développement économique et social, de la qualité des infrastructures et des services publics.
La Nouvelle-Calédonie, du fait de son appartenance à la République Française, bénéficie sur ces points d'une avance nette sur les pays indépendants du Fer de Lance mélanésien.

La France est notre chance.

La richesse par habitant est beaucoup plus importante
La richesse par habitant est beaucoup plus importante

Source Nations Unies, site sur l'indice de Développement Humain.
Source Nations Unies, site sur l'indice de Développement Humain.

Source MRC



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune