Connectez-vous

Point au Haut Commissariat : "des balles trafiquées pour tuer"

Lundi 30 Janvier 2017

Une réunion avec la presse a eu lieu au Haut commissariat pour faire le point sur Saint-Louis à 17h.
"Les munitions qui ont été utilisées sont des munitions qui ne sont même pas uitilisées sur les théâtres de guerre.." dit Laurent Cabrera, secrétaire général du Haut-commissariat, "ce sont des balles trafiquées pour tuer"
« Dans un moment, que j'espère le plus proche possible, la gendarmerie rouvrira la route. S'il y a des tirs, la gendarmerie répliquera. Ce qui veut dire, compte tenu des armes utilisées, qu'il y aura des dégâts. C'est une responsabilité que l'État assumera », a conclut le secrétaire général du haussariat.

Le Haut commissariat annonce une réunion de la dernière chance demain mardi puis "l'Etat prendra ses responsabilité et les assuemra" ..ce qui veut dire en bon français qu'ils réliqueront par arme et qu'il y aura des victimes ...

L'ensemble des politiques, y compris l'UC récemment au Congrès de Pouebo , se tient aux cotés des gendarmes pour faire respecter l'Etat de droit et la liberté de circuler en toute sécurité sur le Territoire de la République.
A de 15 jours de la rentrée des classes cette situation ne peut durer.



Point au Haut Commissariat : "des balles trafiquées pour tuer"




Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte