Connectez-vous

Philippe Germain en visite officielle en Australie

Mercredi 12 Octobre 2016

Une délégation du gouvernement, conduite par son président Philippe Germain, est en Australie jusqu’au 15 octobre. Dans la lignée des récents déplacements officiels, celui-ci sera consacré au développement des relations économiques et politiques avec le pays voisin.





La délégation est composée de Jean-Louis d’Anglebermes, vice-président du gouvernement, d’Hélène Iékawé, membre du gouvernement en charge de l’enseignement, d’entrepreneurs et de représentants institutionnels et économiques. Philippe Germain est également accompagné de Thierry Lataste, Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

Quelques jours après avoir dévoilé ses orientations pour le soutien à l’export (Ose), le gouvernement poursuit ses actions de diplomatie économique. Son objectif : diversifier l’économie locale et privilégier de nouveaux relais de croissance, notamment par le développement des échanges commerciaux et des partenariats au niveau régional. L’Australie est la troisième mission de ce type menée par le président du gouvernement, après le Vanuatu en avril et la Nouvelle-Zélande en juin.

Canberra, Sydney et Brisbane

Les relations diplomatiques seront au programme des deux premières journées à Canberra. La délégation rencontrera les représentations diplomatiques françaises et plusieurs ministres australiens dont Julie Bishop, ministre des Affaires étrangères, Luke Hartsuyker, ministre délégué au vice-premier ministre en charge de l’agriculture et Keith Pitt, ministre délégué en charge du commerce extérieur, du tourisme et des investissements.

Le séjour sera ensuite consacré aux rencontres avec les partenaires économiques australiens (entrepreneurs, agences gouvernementales, Chambre de commerce et industrie franco–australienne) à Sydney, puis à Brisbane. Le 13 octobre, Philippe Germain présentera notamment les grandes lignes de la diplomatie économique calédonienne. Cette seconde séquence permettra aux entrepreneurs et organismes calédoniens, souhaitant développer des échanges avec l’Australie, de se faire connaître.

Source gouvernement



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie