Connectez-vous

Philippe Dunoyer, dit oui à un expert indépendant et demande la levée du blocage des centres miniers

Lundi 24 Août 2015

ContraKmine a demandé la venue d'un expert indépendant et NEUTRE. Voici la réponse de Calédonie Ensemble par la voix de Philippe Dunoyer.



Communiqué de CE : "Oui à un expert indépendant"

Philippe Dunoyer, dit oui à un expert indépendant et demande la levée du blocage des centres miniers
Calédonie Ensemble se félicite que la liberté de circulation ait été rétablie sur Nouméa et sur l'ensemble du territoire depuis cette nuit. Nous nous félicitons également que les 70 000 enfants du pays puissent reprendre le chemin de l'école demain matin. Nous sommes heureux que la raison ait pu enfin reprendre le dessus.
Les rouleurs ont demandé l'intervention d'un « expert indépendant » pour analyser la situation. Cette proposition rejoint, en tout point, celle que nous avons faite dans la résolution déposée sur le bureau du Congrès depuis le jeudi 20 août et dont nous avons demandé l’inscription à l'ordre du jour d'une séance publique.
Dans ce document, nous indiquions :"il est indispensable d'établir de façon objective la réalité de la situation à l'échelle du pays, et de manière particulière, sur chaque centre minier (rapport présentation page 9)*. Cet état des lieux doit être établi par un expert indépendant sur la situation réelle sur le premier semestre 2015 des activités des sous- traitants de ces centres miniers et plus particulièrement des mineurs" (art.4 de la résolution)*
Nous précisions également que cet état des lieux "est un préalable à toute éventuelle autorisation d'exportation vers les marchés chinois ou majorant les volumes déjà exportés vers le Japon". Ce document a vocation à éclairer le Congrès dans sa réflexion. (rapport présentation page 9).
Puisque cette préconisation recueille aujourd’hui l'assentiment de Contrakmines, nous proposons au Gouvernement de l'intégrer au protocole d'accord qui a été préparé.
Enfin, en ce qui concerne l'occupation des centres miniers mise en œuvre depuis cette nuit, nous avions indiqué vendredi que le conflit était susceptible de basculer dans une autre dimension, d'opposition politique, s’il perdurait...
De la même manière que nous avons condamné le coup de force des rouleurs contre les institutions, nous déplorons aujourd'hui l'occupation des sites miniers, même si elle résulte de l’exaspération qui s’est développée du fait du jusqu’au-boutisme des mineurs engagés dans ce conflit.
Nous demandons, en conséquence, la levée du blocage des centres miniers.

En PJ : la Résolution déposée par le Groupe Calédonie Ensemble au Congrès
resolution_ce.pdf Résolution CE.pdf  (1.05 Mo)




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune