Connectez-vous

PIQUE D’ ACTU : PROTECTIONS DE FORTUNES PAR LA LOI - COMPETITIVITE.

Mardi 16 Août 2016

En permettant le maintien de prix élevés, les protections des « producteurs » locaux contre les importations de produits concurrents leur permettent de faire des profits proprement abusifs.




Ainsi, deux sociétés productrices de bières et de boissons gazeuses ont obtenu que les importations de produits concurrents soient surtaxées, contingentées ou interdites. De cette façon, elles ont pu en 2015 engranger un bénéfice net, pour l’une de près de 900 millions et, pour l’autre, de plus de 600 millions !
Une autre entreprise, qui a obtenu les mêmes protections pour ses produits lessiviels, a réalisé près de 240 millions de résultat net !
On peut parier que les quelques 4 milliards de dividendes engrangés annuellement par l’ensemble des entreprises protégées ne soient pas distribués qu’aux seuls actionnaires…
L’autre question est : puisque le gouvernement veut faire baisser les prix, va-t-il lever les taxes et les restrictions à l’importation ou plutôt contraindre les entreprises protégées à diminuer leur marge ?
Réponse : ni ceci ni cela, car ces entreprises étant affiliées à la FINC, le gouvernement signera avec elles un contrat de compétitivité leur évitant d’avoir à diminuer leurs profits. Et la FINC, elle-même affiliée à la CGPME, soutiendra en échange la politique du gouvernement… jusqu'à défiler dans la rue avec les syndicats !
Et ces syndicats, partie intégrante du système, exigeront le vote de la loi- compétitivité pour permettre la poursuite des petits arrangements entre amis.
PB

Source FB Pierre Bretegnier



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune