Connectez-vous

PIQUE D’ACTU. LA DEVALUATION : LA SOLUTION DES INDEPENDANTISTES …ET DES METALLURGISTES

Mardi 3 Octobre 2017

A cause d’un niveau des prix beaucoup trop élevé, l’économie calédonienne n’est pas compétitive : son nickel est trop coûteux, de même que ses autres productions - aquacoles notamment - et la destination NC trop chère pour les touristes.
Elle ne survit que parce que l’Etat verse chaque année 150 milliards à la NC et parce qu’avec la garantie du paiement des importations que permet l’Euro (auquel est arrimé le FCFP) la NC n’est pas obligée d’exporter autant qu’elle importe.



D’où la solution de l’économiste Bernard Poirine, exposée dans Les Nouvelles d’hier, pour rendre l’économie de la NC viable EN CAS D’INDEPENDANCE : sortie de l’euro accompagnée d’une dévaluation du CFP de 30%.*
En effet, les rémunérations des fonctionnaires et les salaires des entreprises, payés en monnaie dévaluée, seraient alors diminués d’autant, les prix des produits locaux deviendraient 30% moins chers que leurs concurrents importés, la destination NC seraient également 30% moins chère pour les touristes et – last but not least - la diminution des coûts salariaux de SLN, KNS et VALE les rendrait d’un seul coup compétitives !
Deux enseignements :
1)- Pour être viable l’indépendance de la NC doit être payée par la diminution de 30% de notre niveau de vie ;
2)- Il faut craindre que les métallurgistes fassent pression sur le gouvernement central pour obtenir cette dévaluation.
Et une conclusion :
RESTER DANS LA FRANCE et, ainsi, permettre à l’Etat de continuer à la fois à assurer notre niveau de vie et à soutenir notre industrie du nickel est, de loin, la meilleure solution.
PB
* toutefois la dévaluation du FCFP sans sortie de l’Euro (c’est-à-dire un changement de parité FCFP/Euro) est juridiquement possible.
PB

Lire l'article dans LNC : 

Source FB / PB



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations