Connectez-vous

Noumea "sanctuarise" Sainte Marie

Mercredi 14 Septembre 2016

Les riverains de la Baie de Sainte Marie doivent être soulagés, après des années de bataille juridique, de la décision du Conseil municipal de Noumea de procéder au rachat du terrain sur lequel les promoteurs avaient projeté les constructions de 3 barres d'immeubles et de commerces. Le coût d'acquisition du terrain, d'un peu plus de 3 ha, s'élève à 1,1 Milliard Cfp. L'ensemble des conseillers municipaux à l'exception du groupe UCF a approuvé ce nouveau projet.



© Frédéric Dhie - NCPresse
© Frédéric Dhie - NCPresse
Adieu donc au projet si controversé du Parc des 5 îles et place à "un parc urbain le long du littoral de la baie de Sainte Marie, lieu de rencontre, de loisirs et de proximité accessible à tous les Nouméens".

"Ce parc organisé le long de la promenade Pierre Vernier permettrait :
• de relier les quatre écosystèmes d’intérêt patrimonial identifiables sur Nouméa : la forêt sèche du OuenToro d’une superficie d’environ 49 ha, le récif corallien de 60 ha qui longe la promenade incluant le récif Ricaudy, les herbiers de la baie et la mangrove de Ouemo qui totalise une surface d’environ 46 ha.
• d’accueillir des aménagements d’intérêt général, notamment: une maison de la nature, des jeux pour les enfants ainsi que le prolongement des modes doux en continuité de la promenade Pierre Vernier (cycles, piétons) et la création d’un point d’observation sur un des écosystèmes calédoniens les plus remarquables en milieu urbain qu’est la mangrove terrestre et marine de Nouméa."

En pièce jointe le compte rendu de la séance du Conseil Municipal
 

ip_298_en_direct_cm_1309.pdf IP 298 en direct CM 1309.pdf  (123.88 Ko)


Frédéric Dhie



Archives des Communes