Connectez-vous

Noumea participe à Earth Hour

Jeudi 21 Mars 2013

Pour la 5e année consécutive, la Ville de Nouméa participera le samedi 23 mars à Earth Hour, événement mondial organisé par le WWF dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.



Noumea participe à Earth Hour
Fuseau horaire oblige, Nouméa sera la première ville de France à prendre part à cette opération à laquelle plus d’un milliard d’individus s’associeront dans le monde.
A 20h30 précises, Jean Lèques, maire de Nouméa et Maryse Frarin, adjointe au maire chargée de l’environnement, du développement durable et de l’éco-citoyenneté, procéderont symboliquement à l’extinction des lumières de la place des Cocotiers depuis le kiosque à musique, en présence de Hubert Géraux, responsable du WWF Nouvelle-Calédonie.
 
Extinction des lumières entre 20h30 et 21h30
La Ville de Nouméa éteindra, pendant une heure, les lumières de l’hôtel de ville, des annexes Galliéni et Ferry, du musée de la Ville, de la cathédrale, de la place des Cocotiers, des parkings du quai Ferry, des farés de l’Anse-Vata, du sommet du Ouen Toro, les éclairages d’ambiance de la promenade de l’Orphelinat et, pour la première fois cette année, les candélabres éclairant les voies de circulation automobile promenade Roger-Laroque, entre le Rocher à la voile et l’arroyo. En conséquence, les automobilistes et piétons sont invités à la plus grande prudence. 
 
Animations au kiosque à musique 
Une programmation festive sera proposée par le WWF et le festival femmes funk. 
Une navette gratuite au départ de la Maison de la nature (à Tindu) sera mise en place par la Ville de Nouméa pour permettre aux habitants de Tindu d’assister aux animations place des Cocotiers.
 
Participation des Nouméens
Pour informer et associer les Nouméens à cette action éco-citoyenne, la Ville de Nouméa :
⇒ a installé des kakémonos autour de la place des Cocotiers et sur la promenade de l’Anse Vata
⇒ a apposé 200 affiches dans la ville
 
Une opération au succès croissant 
Depuis son lancement à Nouméa, l’opération rencontre un succès croissant auprès des Nouméens : en 2009, première année de participation, la baisse de consommation électrique enregistrée a été de 400 kW, soit l’équivalent de la consommation horaire d’un quartier comme le Motor Pool. 
En 2010, elle a doublée.
En 2011 et 2012, la diminution a représenté  plus de 4 500 kW, soit l’équivalent de la consommation de 16 000 foyers.
 

Frédéric Dhie



Environnement | Les videos | Les archives