Connectez-vous

Municipales à Papeete: M. Buillard en route pour un 4ème mandat

Vendredi 28 Mars 2014

Présentation officielle ce matin de la liste "Ia Ora Papeete" que conduira le maire sortant, Michel Buillard, bien décidé à poursuivre l'action engagée en 1995 pour moderniser la capitale polynésienne.



Ses détracteurs ont beau soutenir qu’il a fait son temps, qu’il n’a plus l’énergie suffisante ni la passion pour mener les réformes nécessaires et surtout, qu’après dix neuf ans passés à la tête du conseil municipal il doit passer la main, lui n’a cure de ce genre d’arguments. Et d’en appeler au soutien de la population en ces termes: « C’est bien grâce à vous et aux équipes municipales qui se sont succédé que nous avons pu relever les défis de la sécurité, de la propreté, de l’aménagement et de l’animation avec des événements reconnus ».
 
Mais le travail n’est pas fini, précise aussitôt le premier magistrat qui se présente, pour la quatrième fois consécutive, au suffrage des administrés de la capitale, les 23 et 30 mars prochains. Son équipe, forte de 35 co-listiers, a été rajeunie pour près de la moitié. Elle est représentative des différents quartiers et des sensibilités (sociales comme ethniques) qui font la vie de la cité. On y trouve dorénavant une inspectrice des impôts, un ancien ministre de l’Equipement, mais aussi une directrice du CJA ainsi que le président des commerçants du marché de Papeete.
Son bilan, Michel Buillard n’en est pas peu fier! Et de mettre en avant le grand chantier en cours de l’assainissement de la ville pour un montant de 7 milliards de Fcfp. Un projet qui n’aurait jamais pu être lancé sans la participation de l’Etat, du Pays et même de l’Union européenne très attachée à toutes ces questions environnementales.
 
Papeete, c’est aussi et surtout une vitrine touristique avec son quai d’honneur où accostent les navires de croisière. Raison pour laquelle aux Jardins de Paofai devraient s’ajouter d’autres équipements de loisirs tels qu’un musée ou encore un aquarium. A terme, son rêve serait alors de bâtir une petite croisette. Les lieux s’y prêtent, la volonté est là. Il ne reste plus qu’à faire.
 
Le 23 mars prochain, trois listes devraient s’affronter dans ces municipales à Papeete: Ia Ora Papeete, une seconde conduite par Jules Ien Fa et Nicole Bouteau (deux proches de Michel Buillard) et la liste UPLD (courant indépendantiste) représentée par l’ancien ministre des Sports, Tauhiti Nena.

Source : Tahitinews



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie