Connectez-vous

Mois du Patrimoine

Jeudi 7 Septembre 2017

La 24e édition du Mois du patrimoine a démarré à Thio le 19 août et se poursuit jusqu’au 23 septembre, autour du thème des migrations. Un rendez-vous ouvert à tous, gratuit, qui se déroule grâce au soutien des associations et des collectivités. Aperçu des activités proposées par les établissements de la Nouvelle-Calédonie.





Indonésiens, Chinois, Tahitiens, Antillais… ils sont nombreux à avoir quitté leur pays d’origine au gré des aléas de l’histoire et des diverses vagues migratoires connues par la Nouvelle-Calédonie. Cette année, la province Sud a tenu à mettre à l’honneur ces « destins croisés » dont les nouvelles générations construisent ensemble notre pays.

Durant tout le Mois du patrimoine, les communes de Nouméa, Païta, Boulouparis, Thio, La Foa, Farino, Moindou, Bourail, Poya, Mont-Dore et Yaté accueilleront une trentaine d’événements, sur des sites remarquables, témoins de l’apport des populations issues des différents courants de migrations : missionnaires, bagnards, colons libres, mineurs et autres travailleurs venus d’Europe ou d’Asie, etc. C’est à Thio, village minier et carrefour culturel d’envergure, qu’a été lancée l’édition 2017.

Visites et journées portes ouvertes

Du côté des établissements publics culturels de la Nouvelle-Calédonie, la bibliothèque Bernheim donnera la parole le 7 septembre à 18 h à l’historienne Christiane Terrier à travers une conférence intitulée « Lucien Bernheim ou les origines d’une immigration réussie grâce aux mines ». Le 16 septembre, le Service des archives de la Nouvelle-Calédonie (SANC) entrera à son tour dans le bal du patrimoine. Il offrira des visites guidées des lieux de conservation d’archives, avec consultation de documents originaux, ainsi qu’une exposition consacrée aux 30e anniversaire de ce service. Le SANC abrite des « pépites » qui racontent l’histoire du pays, mais aussi – on le sait moins – les documents administratifs de la Nouvelle-Calédonie.

Expos et conférences

Le lendemain, 17 septembre, le centre culturel Tjibaou proposera une journée portes ouvertes, avec le traditionnel marché des femmes rurales en matinée, et, à 15 h 30, une causerie sur les mobilités contemporaines en Nouvelle-Calédonie assurée par Pierre-Christophe Pantz.

Autre établissement public culturel du pays, le musée de Nouvelle-Calédonie a pour mission la sauvegarde, la promotion et la diffusion du patrimoine kanak, calédonien et océanien. Avec l’association “Les amis du musée”, il organisera le 23 septembre, journée de clôture du Mois du patrimoine, des visites guidées de son exposition permanente, des réserves du musée et du parcours des plantes. Au programme également, divers ateliers destinés à la transmission, au partage des savoir-faire reçus en héritage ou inspirés des techniques traditionnelles.

Téléchargez le programme complet du Mois du patrimoine en province Sud sur : https://www.province-sud.nc/sites/default/files/1827931/17028-DCPS-Patrimoine-programme-web.pdf

Réservations et renseignements

Bibliothèque Bernheim (41, avenue du Maréchal-Foch, centre-ville) : le 7/9 à 18 h. Informations : 24 20 90 (demander Mme Baret) ou m.baret@bernheim.nc. Service des archives (3, rue Félix Raoul Thomas, Nouville, derrière le théâtre de l’Île) : le 16/9 de 9 h à 16 h 30 en continu. Inscriptions au 26 60 20 ou 26 60 24. Informations : marie.ukako@gouv.nc ou roselyne.kromopawiro@gouv.nc. Centre culturel Tjibaou (rue des Accords de Matignon, Tina) : le 17/9 de 10 h à 16 h. Renseignements au 41 45 45 ou adck@adck.nc. Musée de Nouvelle-Calédonie (43, avenue du Maréchal-Foch, centre-ville) : le 23/9 de 9 h à 16 h 30. Renseignements au 27 06 47 ou sakiusa.terei@gouv.nc.

Source gouvernement



Culture | Les videos | Les archives