Connectez-vous

Michel Rocard est pour une" Solution commune" en Nouvelle-Calédonie

Mardi 24 Novembre 2015

Nouméa, France | AFP | lundi 23/11/2015 - L'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard a qualifié de "bizarrerie" l'éventuelle accession à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie où aura lieu un référendum d'autodétermination au plus tard en 2018, dans une interview lundi aux Nouvelles-Calédoniennes.

"C'est une espèce de bizarrerie. Plus personne n'est indépendant nulle part", a déclaré M.Rocard, estimant que depuis la création de l'euro, comme monnaie commune, "l'indépendance a changé de sens".

"L'indépendance, c'est une référence à la liberté de décision, à la liberté d'analyse de celui qui décide", a-t-il également indiqué.



La possible indépendance de la N-Calédonie, une "bizarrerie" pour Michel Rocard (presse)

Alors Premier ministre, Michel Rocard a joué un rôle déterminant dans l'élaboration des accords de Matignon, qui en 1988 ont ramené la paix en Nouvelle-Calédonie après plusieurs années de violences meurtrières entre indépendantistes kanak et loyalistes caldoches. 
Lire la suite sur Tahiti infos

Source Tahiti Infos/AFP



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune