Connectez-vous

Litige électoral : Et la montagne accoucha d'une souris!

Vendredi 18 Décembre 2015

Litige électoral : les résultats de "l’expert" Ferdinand Mélin-Soucramanien



Jeudi après midi une réunion s'est tenue au Haut Commissariat, pour évaluer le litige électoral dans le cadre du corps électoral Provincial. Les travaux étaient animés par Ferdinand Mélin-Soucramanien, expert de confiance nommé par le Premier Ministre pour ce dossier polémique. Pour ce faire l’expert a regroupé des fichiers de l’ISEE qu’il a croisé avec ceux de la CAFAT, de la Mutuelle des Fonctionnaires, du vice-rectorat, des finances publiques et des services fiscaux. 

 Il a donc classé ces électeurs en 4 catégories :

Les personnes arrivées sur le territoire avant 1988, les personnes présentes entre 1988 et 1998, ceux qui sont arrivés après 1998 et une dernière catégorie dite "résiduelle" pour ceux dont on ne retrouve aucune trace.

Il en conclut que :

586 personnes était bien présentes avant le 5 novembre 1988

2320 personnes étaient la, avant le 8 novembre 1998

870 personnes n’étaient pas la, avant le 8 novembre 1998

Et enfin 192 personnes,  pourtant inscrites sur les listes électorales spéciales, n'apparaissent nulle part sur les fichiers étudiés. 

 "L'interprétation, je laisse aux politiques le choix de la faire", dit-t-il.

"L'exercice auquel on a procédé est d'informer les responsables politiques locaux afin que eux préparent une décision qui ne pourra être prise que par le Comité des signataires, en février prochain". 

Toujours est-il que le litige estimé à 6720 personnes indûment inscrites sur les listes provinciales par les responsables indépendantistes qui étaient allés présenter ce dossier avec véhémence devant le comité des 24 à New-York se résume apparemment à 1062 cas!

Frédéric Dhie



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune