Connectez-vous

Les OGM interdits de séjour

Lundi 12 Juin 2017

La réglementation sur les OGM se durcit. Après l’interdiction d’importer des semences fruitières et céréalières génétiquement modifiées, le gouvernement a étendu cette mesure à tous les plants et graines OGM, mais aussi à tous les produits végétaux destinés à l’alimentation des animaux.



Les OGM interdits de séjour


Les plantes ornementales OGM, les semences de légumes OGM, mais aussi le blé, le soja ou le maïs OGM destinés à l’alimentation animale, sont donc désormais proscrits sur le territoire. Une attestation « non OGM » sera exigée auprès du fournisseur pour les végétaux destinés à la plantation. « La Nouvelle-Calédonie s’aligne ainsi sur la réglementation européenne, tandis que le gouvernement poursuit son travail en faveur de la protection de l’environnement et de la santé du consommateur », a insisté le président du gouvernement Philippe Germain.

Avant d’être adopté le 6 juin par les membres de l’exécutif, ce projet d’arrêté a reçu l’avis favorable du comité consultatif de la protection des végétaux et a été soumis à la consultation du public entre le 24 avril et le 15 mai 2017. Il n’a fait l’objet d’aucune observation.

Source gouvernement



Environnement | Les videos | Les archives