Connectez-vous

Le vice-président de Polynésie française poursuit ses réunions de travail parisiennes

Jeudi 26 Septembre 2013

Le mardi 24 septembre à 11h, le vice-président de la Polynésie française, Nuihau Laurey, accompagné de Benoît Thirion (conseiller technique), ont participé à une réunion de travail sur les différents points du pacte de croissance en présence du directeur de cabinet du ministre des outremer, Fabrice Rigoulet-Roze et du conseiller Brice Blondel.



Le vice-président de Polynésie française poursuit ses réunions de travail parisiennes
Les discussions techniques ont porté sur l’avance de trésorerie sollicitée par la Polynésie française, la participation de l’Etat au plan de départs volontaires des agents de la fonction publique ainsi que sur la mission de l’IGASS prévue initialement au début de l’automne.
 
Parallèlement à ces discussions, le vice-président a poursuivi ses rencontres initiées en juillet dernier avec les banques HSBC et Natixis, le mardi 24 et le mercredi 25 septembre dans le cadre du programme de financement des investissements de la Polynésie française pour la période 2013-2016.

Le programme de présentation de la Polynésie française en qualité d’émetteur d’emprunt obligataire sera achevé à la mi-octobre pour une validation ultérieure par l’Autorité des marchés financiers. Une première mobilisation de fonds sur le marché obligataire sera mise en œuvre dans le courant du mois de novembre pour un montant de 6 milliards Fcfp.

L’ensemble des entretiens initiés depuis juillet dernier et poursuivis depuis vise à pérenniser sur les trois prochains exercices le financement des investissements de la Polynésie française.

L’appel au marché obligataire permettra de disposer des meilleurs taux du marché et d’une mobilisation plus dynamique des financements de nos investissements. Dans cette optique, le relèvement de la note de la Polynésie française constitue un élément important de notre politique de financement à moyen et long terme. Sur ce point, le vice-président Nuihau Laurey a été reçu mercredi 25 par l’équipe de notation de Standard and Poors afin d’examiner la situation budgétaire de la collectivité avant le prochain vote du budget 2014.

 



Source : Tahitinews



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie