Connectez-vous

Le Médipôle en marche

Lundi 6 Juillet 2015

Vendredi 3 juillet, le président du gouvernement a signé la caution accordée par la Nouvelle-Calédonie en garantie du prêt contracté entre le CHT et la Banque européenne d’investissement (BEI). Une étape clé pour la mise en œuvre du Médipôle de Koutio.




 
 

La Nouvelle-Calédonie apporte sa caution à un emprunt crucial pour le pays, d’un montant de 2,3 milliards de francs, contracté entre le CHT et la Banque européenne d’investissement, venant en complément d’autres prêts pour le financement du Médipôle de Koutio. La signature s’est déroulée dans l’enceinte même de la future infrastructure de santé. En présence du vice-président de la BEI, Pim Van Ballekom, Philippe Germain a rappelé que la Nouvelle-Calédonie est « particulièrement fière de compter pour partenaire privilégié l’institution financière de l’Union Européenne, dont l’expérience dans le financement d’équipement de cette envergure est reconnue depuis longtemps. » La BEI est en effet l'un des premiers bailleurs de fonds au monde pour les investissements hospitaliers. Avec un coût global de près de 50 milliards de francs, le Médipôle constitue « un des piliers essentiels de la société calédonienne que nous léguerons à nos enfants », a souligné le président du gouvernement qui s’est félicité de voir ainsi « le financement de cet équipement consolidé de manière durable ».

Florence Dhie /Gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives