Connectez-vous

Le Creipac tisse le réseau de la francophonie

Mercredi 31 Août 2016

Des stagiaires d’Alliances françaises de Nouvelle-Zélande ont été reçus au Creipac le 17 août. Cette journée d’apprentissage et de découverte culturelle préfigure les nouveaux échanges que l’établissement public de la Nouvelle-Calédonie souhaite développer.




Une matinée de cours de français langue étrangère (FLE) – « essentiellement basés sur des compétences orales à la demande des stagiaires », précise la directrice de l’établissement, Valérie Meunier – suivie d’une visite du cœur historique de Nouville avec l’association Témoignage d’un passé, puis du centre culturel Tjibaou. Voici le programme qui a été concocté par le Centre de rencontres et d’échanges internationaux du Pacifique (Creipac) à l’attention des dix-huit stagiaires des Alliances françaises d’Auckland et de Wellington venus en stage d’immersion en Nouvelle-Calédonie.

Cette action découle des nouveaux objectifs de l’établissement public pour promouvoir la francophonie. « Il s’agit de mettre en place un véritable partenariat avec les Alliances françaises de l’Asie-Pacifique pour accueillir des stagiaires, mais aussi envoyer des professeurs de français sur place », explique Valérie Meunier. L’idée d’une coopération régionale avec les Alliances a été initiée pendant le 8e Forum francophone du Pacifique en 2015, organisé par le Creipac sous l’égide du gouvernement. Elle a été confirmée lors de la récente mission de diplomatie économique menée par la Nouvelle-Calédonie en Nouvelle-Zélande. Ces collaborations devraient être formalisées par des conventions, en premier lieu avec les Alliances d’Auckland et de Wellington.

Vitrine de la Nouvelle-Calédonie

Au-delà de l’enseignement du français, le renforcement de la mission culturelle du Creipac a été souhaité par son conseil d’administration dont fait partie Bernard Deladrière, membre du gouvernement en charge de la francophonie. L’établissement public pourrait devenir une porte d’entrée vers d’autres activités. En s’entourant de partenaires tels que l’ADCK, le Poemart, l’Université de la Nouvelle-Calédonie, Aircalin ou encore du GIE Nouvelle-Calédonie tourisme point Sud (NCTPS), le Creipac est en train de créer une offre culturelle et artistique pour une découverte plus complète de la Nouvelle-Calédonie par ses stagiaires.

Source gouvernement



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie