Connectez-vous

La réaction de l'UCF-FPU : La trahison programmée du camp loyaliste par Philippe Gomès

Mardi 14 Avril 2015

La partis loyalistes (hors CE !) se sont réunis en conférence de presse pour donner leur point de vue suite au discours de politique générale de Philippe Germain : "Nous nous dirigeons tout droit vers une petite nation marxiste" !



Conférence de presse FPU – UCF du 13 avril 2015 Déclaration de politique générale de Philippe Germain


La situation actuelle est le résultat d’une stratégie mise en place par Calédonie Ensemble dès 2014 visant à mettre en œuvre sa vision socialiste de l’avenir de la NC.
C’est une manœuvre en plusieurs étapes.
Alors que nous avions appelé à l’indispensable union des loyalistes dans cette dernière mandature de l’Accord de Nouméa, Calédonie Ensemble a choisi de mettre fin au CGS, de faire tomber le gouvernement et d’organiser l’instabilité politique pendant plusieurs mois.
Sans aucune volonté de trouver une solution avec les autres partis loyalistes, il apparaît que le choix de Calédonie Ensemble était depuis le début de cette crise institutionnelle, la mise en œuvre d’un axe CE/Palika/Goa avec la complicité de l’Etat doublée de la mise à l’écart des autres partis loyalistes.
C’est un positionnement politique extrêmement dangereux pour l’avenir de la NC et c’est dans cet esprit que la DPG prononcée aujourd’hui a été rédigée.
Notre absence témoigne de notre opposition sur la forme et le fond et vise à alerter tous les Calédoniens favorables au maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France (y-compris les électeurs de CE qui sont loin de tous se reconnaître dans cette DPG).
Déclaration de politique générale de Philippe Germain – L’absence des élus du FPU et de l’UCF.

Deux raisons fondamentales justifient notre absence :

1) Une déclaration de politique générale élaborée sans concertation
-C’est la première fois dans l’histoire du gouvernement que la DPG est rédigée sans aucune concertation. Elle n’a d’ailleurs été communiquée aux membres FPU et UCF du gouvernement que quelques heures avant d’être prononcée.

-L’exclusion des partis loyalistes avait déjà commencé dès la répartition des secteurs avec l’attribution de la Santé au Palika alors même que Cynthia Ligeard et Sonia Backes l’avaient demandée.
- Exclusion des loyalistes. Le rapport de force permanent comme mode de fonctionnement a pour conséquence d’exclure les 28 000 électeurs loyalistes qui ont voté pour le Rassemblement-FPU et pour l’UCF.
- On assiste à une concentration des pouvoirs sans précédent en Nouvelle-Calédonie (Présidence Province Sud, Gouvernement et secteurs de la mine, du budget, économie, fiscalité, Commission permanente du Congrès, OPT, Enercal, Promosud, BCI, STCPI ... ).
- Mainmise du pouvoir politique sur l’économie de la Nouvelle-Calédonie. Stratégie nickel d’André Dang, attribution du secteur de la mine à Philippe Germain, cadeau fiscal de plusieurs milliards à la SMSP, clientélisme avec le renforcement des protections de marché ...
C’est une violation manifeste de l’Accord de Nouméa, au mépris de tout esprit de collégialité.
2) Le communiqué du FLNKS au cœur de la déclaration de politique générale

Philippe Germain est désormais l’élu du FLNKS. La feuille de route du nouveau président du gouvernement est donc le communiqué du FLNKS.

Les quatre points de ce communiqué sont d’ailleurs au cœur de sa déclaration de politique générale :
-Avec la finalisation des transferts de compétences, les régaliennes et ceux de l’article 27 : réunions plénières sur le transfert des régaliennes au Haut-commissariat , majorité simple CE – PALIKA – UC-FLNKS au Congrès pour transférer l’article 27. Extraits « Il me semble indispensable que le dossier concernant ces ultimes transferts de compétences soit soumis à l’examen des élus du congrès, avant la fin du premier semestre 2016 », ou encore « Calédoniser les emplois de l’Etat » ...
-Nickel : le nerf de la guerre pour la nouvelle majorité FLN – CE
Les nouveaux déboires de l’Usine du Nord et les difficultés d’approvisionnement de la Corée mettent à mal la stratégie Dang – Gomès – Néaoutyine. Il faut sauver le soldat Dang et précipiter le nouveau préalable minier porté par l’Axe.

La méthode est limpide : élection de Philippe Germain, l’élu du FLNKS, à la présidence du gouvernement :
- pour lui attribuer le secteur de la mine ;
- pour qu’il impose aux mineurs l’exclusivité des exportations de minerais vers la Corée ;
- pour qu’il accorde un cadeau fiscal de plusieurs milliards à la SMSP.
La feuille de route Nickel de Philippe Germain, c’est ensuite la nationalisation de la SLN, le nouveau préalable minier, portée par l’Axe pour sauver la SMSP, victime de la stratégie jusqu’au-boutiste d’André Dang étant donné ses engagements démesurés en Corée et les déboires de l’Usine du Nord, dont la dette junior à rembourser à GLENCORE a explosé.
- Avec le nouveau nationalisme économique importé de la gauche métropolitaine. Extrait : « favoriser la souveraineté économique » (terme « souveraineté » employé 13 fois
dans la DPG).
- Avec l’organisation du référendum éclairé pour conduire la Nouvelle-Calédonie vers l’Indépendance éclairée, qui finira par un nouveau NOM et un nouveau DRAPEAU. Extrait : une nouvelle commission « aura pour tâche d’atteindre l’inaccessible étoile : trouver un consensus sur le choix d’un drapeau et d’un nom dans le respect de la sensibilité de chacun. »
Conclusion
Nous continuerons néanmoins à travailler au Congrès, au gouvernement et à la province Sud pour améliorer le quotidien des Calédoniens. Mais nous nous opposerons de toutes nos forces à la mise en œuvre de cette politique souverainiste et indépendantiste.
Ce n’est pas la déclaration d’un président de gouvernement collégial, c’est celle d’un parti politique. On y retrouve d’ailleurs tous les thèmes développés par Calédonie ensemble : référendum éclairé, calédonisation, petite Nation ...

Avec la nouvelle majorité FLN-CE, l’indépendance éclairée est bel et bien en marche !
Pour lutter contre cette marche forcée vers l’indépendance, il ne reste plus que deux partis dans le camp loyaliste, le FPU et l’UCF.

Florence Dhie



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune