Connectez-vous

L’enseignement secondaire à la carte

Mercredi 17 Août 2016

Le gouvernement a approuvé la carte des formations de l’enseignement du second degré public et privé pour la rentrée 2017. Son évolution s’inscrit désormais dans une stratégie au service du projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie.





Conforter l’enseignement technologique et professionnel, apporter des réponses spécifiques aux publics plus fragiles, et enfin renforcer les dispositifs d’ouverture culturelle et linguistique sont les grands axes de la stratégie 2017-2019 de développement de l’offre de formation en Nouvelle-Calédonie. Cette volonté se traduit par une augmentation de la capacité d’accueil dans l’ensemble des formations professionnelles, avec plus de 100 places supplémentaires en baccalauréats, et plus de 50 places supplémentaires dans les CAP. À destination des élèves en situation de handicap, une unité localisée pour l’inclusion scolaire (ULIS) professionnelle « Troubles des fonctions cognitives » (TFC) sera implantée au lycée polyvalent Williama-Haudra de Lifou, tandis que le collège Francis-Carco de Koutio accueillera une ULIS éducative « Troubles des fonctions motrices » (TFM).

Nouvel établissement

Dans l’enseignement supérieur, plus de 150 places supplémentaires en classes de BTS seront proposées, en même temps qu’une diversification des spécialités. À titre d’exemple, un BTS « Systèmes numériques » et un BTS « Métiers des services à l’environnement » doivent être créés au nouveau lycée polyvalent du Mont-Dore. L’ouverture de cet établissement public d’enseignement sera l’un des événements phares de la rentrée 2017. Avec une capacité de près de 800 élèves répartis sur des formations générales, technologiques et professionnelles, il offrira de nouvelles filières de CAP et baccalauréats professionnels dans les secteurs de l’environnement et du numérique. En Province Nord, c’est le lycée de Pouembout qui sera doté de séries technologiques industrielles et scientifiques supplémentaires ouvertes aux élèves de l’ensemble du territoire.

Dotations aux établissements

Par arrêté, le gouvernement a également décidé d’attribuer une dotation obligatoire d’un montant de 36,4 millions de francs à l’ASEE (Alliance scolaire de l’Église évangélique en Nouvelle- Calédonie), destinée au lycée d’enseignement professionnel agricole Do Neva. Elle contribuera au fonctionnement général de l’établissement.

Le gouvernement a par ailleurs attribué une dotation obligatoire de 14 millions de francs pour le recrutement d’assistants d’éducation au lycée agricole et général de Pouembout. Elle permettra à l’établissement de compléter l’effectif rémunéré sur le budget de l’État, effectif qui s’avère insuffisant en raison du nombre important et croissant d’élèves pensionnaires.

Source Gouvernement



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte