Connectez-vous

L’avenir numérique calédonien

Vendredi 1 Août 2014

Ce mercredi 30 juillet à 17h, à l’Université de la Nouvelle-Calédonie, l’Observatoire du numérique restituait, en présence de ses partenaires institutionnels, son étude sur les Usages, attitudes et attentes numériques des 15-29 ans. Perspectives.



©Fabrice Wenger
©Fabrice Wenger
Charlotte Ullman, directrice de l’Observatoire du numérique, à mener une étude très intéressante sur l’année 2013. Avec la participation de province des Iles Loyauté, la province Sud, le Gouvernement, l’Université et la Ville de Nouméa, la consommation numérique des jeunes Calédoniens de 15 à 29 ans a été finement épluchée. Pour la province Sud, ce sont Denis Loche, directeur du Service informatique et Philippe le Poul, délégué à la Jeunesse, qui ont participé à la conception, au suivi et à l’analyse de l’étude.
 
 
Pour une politique du numérique
 
Comment expliquer l’engouement des collectivités pour cette étude ? « Pour en tirer les enseignements en matière de politique publique de l’enseignement », nous explique Nina Julié, membre de la commission de l’enseignement de la province Sud. L’institution intervient fortement depuis 2005 dans la numérisation des écoles et des collèges et la formation idoine des enseignants. Avec les résultats de cette étude, la politique du numérique à l’attention des jeunes devrait se confirmer en allant au-delà de l’équipement actuel des collèges.

 
 

©Fabrice Wenger
©Fabrice Wenger
Tous connectés
 
Usages, attitudes et attentes numériques des 15-29 ans sur le Caillou ont donc été analysés. Sept conclusions sont à retenir :
 
Deux fractures numériques sont tenaces : cherté des équipements et compétences exigées par le maniement des matériels ne placent pas tous les jeunes sur un même pied d’égalité
Les supports mobiles, tablettes et smartphones, sont les favoris des jeunes.
L’idéal de nos jeunes internautes : Internet disponible partout et tout le temps !
Les jeunes sont désormais autant consommateurs qu’acteurs du web.
Les modalités d’apprentissage du Net, seul ou entouré, sont à prendre en compte
La jeunesse est exposée aux dangers d’Internet
 Avec ces nouveaux outils en main, notre jeunesse a du talent !
 
Préparer les jeunes
 
En Nouvelle-Calédonie comme ailleurs, les jeunes générations sont  « digital natives », nées avec les écrans et l’Internet. Notre île n’échappe pas à la révolution numérique en cours sur la planète. Les évolutions technologiques majeures concernent désormais tous les aspects de notre vie personnelle et professionnelle. Pour Nina Julié : « Pour préparer l’avenir numérique calédonien, il faut d’abord faire bénéficier aux jeunes de toutes les opportunités offertes par les TIC (technologies de l’information). Mais il faut, dans un même temps, les prémunir des nouveaux dangers liés au cyberespace. »
 
312, c'est le nombre moyen d'amis que les jeunes calédoniens ont sur leur page Facebook. Un chiffre conséquent qui a surpris les analystes.
10 % des jeunes sondés se déclarent non connectés, quelques-uns par manque d'intérêt ou par peur des dangers du cyber-espace, les autres par manque d'accès à une connexion.

FLG/Source : Province Sud



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune