Connectez-vous

Journée de la Femme en Province Sud : Encourager les entrepreneuses

Mardi 11 Mars 2014

La province Sud soutient l’entreprenariat féminin. Vendredi 7 mars, par le biais du concours "Femmes d’initiatives" organisé par la Maison de la femme, l’institution a récompensé six entrepreneuses.
À la veille de la Journée internationale qui leur est consacrée, plus de 500 femmes sont venues à l'Hôtel de la province Sud pour assister à la remise des prix de la 2e édition du concours "Femmes d'initiatives". En ouvrant la soirée, Cynthia Ligeard a rappelé que « mettre en place une politique de la condition féminine, c'est bien pour que les femmes deviennent moteur dans la société. Et j'ai envie de partager cette ambition avec vous », a ajouté la présidente de la province Sud qui, depuis son arrivée à la tête de l’Assemblée, a fait de ce secteur un des axes prioritaires de sa politique.



De beaux parcours de liberté

Journée de la Femme en Province Sud : Encourager les entrepreneuses
 
Christine Allix, la directrice de la Maison de la femme, a précisé que « ce concours ne récompense pas seulement une réussite économique, mais aussi de beaux parcours de femmes ». L'assistance a pu les découvrir à travers des petits films, souvent très émouvants, présentant chaque lauréate. Que peut nous apprendre cette deuxième édition du concours "Femmes d'initiatives" ? « Les femmes sont plutôt dans le secteur des services et de la micro-entreprise, explique Christine Allix. Elles ne créent pas leur affaire pour gagner beaucoup d'argent, mais souvent pour subvenir aux besoins de la famille ou pour vivre de leur passion. » À l'image de Cécile Bonnefond, créatrice de gâteaux de couches qui « après avoir toujours travaillé pour les autres », a eu envie de faire quelque chose pour elle. Concilier vie familiale et vie professionnelle est aussi un moteur fort de l'initiative au féminin. Ainsi, Stéphanie Champenois, qui a ouvert une laverie à Boulouparis, apprécie « de pouvoir aménager ses horaires pour passer plus de temps avec les enfants ».
 
Récompense et reconnaissance
 
600 000 francs pour les grandes gagnantes, 300 000 francs et 200 000 francs pour les deuxièmes et les troisièmes, les dotations vont permettre à ces entrepreneuses d'investir dans du matériel, d’embaucher du personnel, de se créer une réserve, ou encore de se faire plaisir. Au-delà de l’aspect financier de la récompense, c'est aussi sa dimension honorifique qui a touché Élodie Lebrun. « Je suis ravie qu'il y ait des gens qui reconnaissent des heures de travail et les difficultés que l'on peut rencontrer », ajoute la jeune femme qui a créé son centre d'appels, Hello Yellow, il y a deux ans. La Maison de la femme réfléchit déjà à la troisième édition du concours "Femmes d’initiatives".

En savoir plus
 
 

Journée de la Femme en Province Sud : Encourager les entrepreneuses
Anne-Laure Fogliani, 1er prix de la catégorie Production
 
Lorsque son mari, victime d’un grave ennui de santé, s’est retrouvé handicapé, Anne-Laure a pris le taureau par les cornes et a ouvert un snack, dans son jardin, à La Foa. La dotation va l’aider à payer ses charges et à embaucher une jeune fille qui est déjà en stage chez elle. « Je vais aussi me faire plaisir avec les enfants. Remporter ce prix me fait vraiment du bien », dit-t-elle dans un grand sourire.
 
Les autres lauréates dans la catégorie Production sont Anne-Cécile Humeau, création de robes de mariée (Nouméa) et Cécile Bonnefond, création de gâteaux de couches (Dumbéa).

Journée de la Femme en Province Sud : Encourager les entrepreneuses
 
 
 Mélinka Gabet, 1er prix de la catégorie Services
 
Un sacré brin de femme, Mélinka ! Au volant de son mastodonte, elle travaille à la mine Ngo, à Yaté où elle a su « s’imposer avec délicatesse et se faire respecter », selon le directeur. Dans son secteur d’activité, le roulage sur mine, le plus difficile pour elle est de gérer les pannes de son véhicule. « Je ne toucherai pas à mon prix. Ce sera mon fonds de roulement en cas d’accident », explique t-elle. « Travailler pour soi-même apporte une grande satisfaction », poursuit la jeune fille qui projette d’acheter un deuxième camion dans quelques années. 
 

Source : Province Sud



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte